©Jasper Spanning

🔊 Il est enfin là : le grandiose premier album solo de Gaspard Augé (Justice)

Escapades, le pre­mier album solo de Gas­pard Augé sort enfin aujourd’hui.

Arti­cle issu du Tsu­gi 141 : 18 ans d’Ed Banger, en kiosque et en ligne.

On ne sait jamais à quoi s’attendre avec un album solo. Aura-t-on droit à un virage à 180 degrés, ou au con­traire un retour en ter­rain con­nu ? À pre­mière vue, l’escapade de Gas­pard Augé relève plutôt de la sec­onde option. Les lignes de basse dis­co, les sons vin­tage et vrom­bis­sants, la grandil­o­quence très ciné­matographique ; on retrou­ve la pat­te Jus­tice. Au point de se deman­der ce que ce pro­jet vient ajouter. Avant de com­pren­dre ce qu’Augé est venu chercher en solo. À savoir la jouis­sance sonore la plus pure, et sans retenue. Sans néces­sité de devoir sat­is­faire un com­plice, voilà le musi­cien com­plète­ment dés­in­hibé, cher­chant une pro­duc­tion max­i­mal­iste sans aucune peur du ridicule.

Gaspard Augé

Art­work

On pour­rait sourire de cette absence de recul totale­ment assumĂ©e, mais ce serait oubli­er l’expĂ©rience acquise. Il sait exacte­ment com­ment amen­er une sat­is­fac­tion totale, sans jamais lass­er. Surtout, il est ani­mĂ© par une foi sincère dans le pur plaisir du son, se dĂ©bar­ras­sant mĂŞme des paroles. Au point d’inspirer un qual­i­fi­catif inat­ten­du : rad­i­cal. Ce disque ne relève pas de la cathé­drale sonore, mais du Palais IdĂ©al du fac­teur Cheval. Il en rĂ©cupère l’esthĂ©tique naĂŻve, et la finesse du dĂ©tail. La pop de stade de Jus­tice laisse place Ă  des influ­ences plus enfan­tines, rap­pelant le cĂ´tĂ© prim­i­tif de Jean-Jacques Per­rey ou François de Roubaix. Si le cĂ´tĂ© nos­tal­gique inhĂ©rent Ă  ce reg­istre est altĂ©rĂ© par l’effet rouleau com­presseur de la pro­duc­tion, il en reste nĂ©an­moins un Ă©lé­ment cen­tral : une cĂ©lĂ©bra­tion du grandiose de la musique. Avec la fraĂ®cheur des pre­miers jours.

❏

Retrouvez plus de chroniques dans le Tsugi 141 Ed Banger, toujours disponible en kiosque et Ă  la commande en ligne

Cliquez pour commander

(Vis­itĂ© 3 924 fois)