Arthur Ely en pleine introspection dans son nouveau titre clipé

Après un EP dévoilé au début de l’été, le jeune artiste stras­bour­geois Arthur Ely nous livre un petit avant-goût de son pre­mier album long for­mat à paraître le 20 sep­tem­bre prochain. Après ses pre­miers morceaux très mar­qués par l’égo-trip, Arthur Ely sort “Libre”, un titre tout aus­si mélan­col­ique, bien que plus intro­spec­tif.

Il exprime cette crainte de la lib­erté, qui ne rime pas for­cé­ment avec bon­heur… Le jeune chanteur asso­cie cette lib­erté à un vide : “Être libre, c’est aus­si faire face à un vide qu’il faut combler. C’est le choc à la sor­tie de l’ado­les­cence ! On est libre de pren­dre son des­tin en main mais on est aus­si libre de faire n’im­porte quoi avec”.

On retrou­ve cette noirceur des paroles dans la musi­cal­ité du morceau : quoiqu’en­trainante, la ryth­mique trap et la mélodie du chant ont un je-ne-sais-quoi de mélan­col­ique. Un par­fait croise­ment entre rap et var­iété française.

Le clip alterne entre des plans du chanteur, cas­quette à l’en­vers dans la salle de classe, des scènes — aux atmo­sphères som­bres — chez le psy ou encore des images bien plus lumineuses dans un champ. Au fil de la vidéo, il con­stru­it sa “cabane intérieure” — métaphore de son esprit — qui finit par brûler et faire fuir ses cama­rades, lorsque le per­son­nage “se révèle être un mon­stre”. Un pre­mier morceau plus que promet­teur !

 

 

(Vis­ité 297 fois)