Skip to main content
14 février 2022

Bandcamp propose (enfin) de créer sa liste de lecture

par Antoine Gailhanou

Il était temps ! Bandcamp, la plateforme favorite des indépendants, vient d’intégrer la possibilité de créer sa propre liste de lecture sur son appli. Autrement dit : plus besoin de lancer ses albums un par un manuellement. Un petit pas pour l’utilisateur, un grand pas pour le site.

Bandcamp n’est pas une plateforme de streaming. Il s’agit avant tout une boutique en ligne. Mais un grand pas vient d’être franchi pour donner envie d’écouter sa musique directement sur le site. Jusque là, après avoir acheté un disque, il fallait lancer un album, et passer manuellement de l’un à l’autre. Désormais, le lecteur de l’appli iOS et Android incorpore une fonction « queue » (« file d’attente » en anglais), qui permet de préparer à l’avance les morceaux que l’on veut écouter. Il suffit maintenant de rester appuyé sur un morceau pour l’ajouter à la file, qui possède également une fonction « aléatoire » et « répétition ». Bref, des éléments extrêmement basiques, mais qui font enfin de Bandcamp un outil viable pour écouter sa musique. Ne manque plus que la possibilité de créer et partager des playlist pour en faire une vraie plateforme de streaming. Ou presque, puisque, fidèle à sa mission première, le site ne permet ces outils que pour la musique que l’on a préalablement acheté.

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bandcamp (@bandcamp)


Le timing est très judicieux. Car Spotify est en pleine tourmente, l’affaire Neil Young posant la question de sa responsabilité quant aux contenus hébergés. La polémique fait particulièrement rage sur la question de la désinformation sur la pandémie. En comparaison, Bandcamp s’est toujours construit une image vertueuse. Plutôt que de privilégier la croissance et la quantité, la plateforme préfère se concentrer sur le confort des artistes. Ainsi, Bandcamp ne propose que de la musique, là où le géant suédois investit en masse dans le podcast (et en fait d’ailleurs les frais). De plus, le site se vante de prendre une marge faible sur les ventes (10 % pour le physique, et jusqu’à 15 % sur le numérique).

À lire également
D’après vous, combien de fois plus un artiste gagne-t-il avec Bandcamp que Spotify ?
Bandcamp permet maintenant aux artistes de se produire en livestream

Plus encore, il y renonce entièrement lors des fameux Bandcamp Fridays, organisés environ une fois par mois depuis le début de la pandémie. Ainsi, le site a généré 883 millions de dollars depuis ses débuts en 2008, dont 201 millions rien qu’en 2021. En plus de cela, le site possède également son propre service de pressage de vinyles, ainsi qu’une section éditoriale, où de nombreux musiciens émergents sont mis en avant chaque jour. S’il est très improbable de voir un jour la plateforme concurrencer Spotify, Bandcamp semble en revanche toujours aussi pertinent pour une large niche d’indépendants. En étant plus éthique ; et désormais un peu plus pratique.

Visited 266 times, 1 visit(s) today