Crédit : Richard Bartz

Le Batofar ferme plusieurs mois pour travaux… Et propose un mois d’open bar en compensation !

Le Bato­far fait peau neuve ! Le bateau rouge du quai François Mau­ri­ac, l’un des rares lieux parisiens avec le Glazart con­tin­u­ant à pro­pos­er des soirées drum’n’bass régulières, entre autres, va en effet fer­mer ses écoutilles jusqu’à l’au­tomne prochain pour effectuer des travaux. Après presque vingt ans d’ac­tiv­ité, le Bato­far promet “rou­vrir plus beau, plus grand et plus dynamique”. Mais en atten­dant, il se passe quoi ? Eh bien on boit : pen­dant tout le mois de jan­vi­er, les jeu­di, ven­dre­di et same­di, un  pack “open bar” sera pro­posé à la vente et con­cern­era tous les alcools, à volon­té donc (pas le cham­pagne, faut pas décon­ner). Côté prix, il fau­dra débours­er 30 euros le jeu­di et 40 les ven­dre­di et same­di, en prévente (ce sera 10 euros de plus sur place), pour accéder aux con­certs ou soirées club et boire tous les ver­res que vous voulez — un gob­elet spé­cial vous sera dis­tribué à l’en­trée et sera rem­pli du breuvage de votre choix dans tous les bars du bateau. Un pousse au crime plutôt bon marché donc !

Quant à la pro­gram­ma­tion, si la pre­mière soirée de ce mois de folie est déjà passée (une teuf drum’n’bass ayant eu lieu hier soir), il y en aura pour pas mal de goûts dif­férents dans la cale du Bato­far : de la house ce ven­dre­di 5 avec entre autres la belle décou­verte Alva et Flabaire, de la tech­no same­di 6, du dub­step mer­cre­di 10 ou encore du funk le same­di 20 ou de la tech­no indus le jeu­di 25. Et pour finir en douceur (ou pas), pré­parez vous à une soirée dub le same­di 27 ou à un chouia de drum’n’bass le mer­cre­di 31.

Et on ne le répétera jamais assez : l’abus d’al­cool est dan­gereux pour la san­té, con­som­mez avec mod­éra­tion.

Toutes les infos sur l’événement face­book Clos­ing Bato­far

(Vis­ité 3 481 fois)