Skip to main content
©Clarcèn
14 juin 2019

Bébé Tambour : une découverte drums et basses

par Patrice BARDOT

Article extrait de Tsugi 120, dispo à la commande sur notre boutique en ligne

Entre les Petit Prince et Petit Biscuit, on pourrait penser que les pseudos d’artistes « kawaï » sont réservés aux jeunes pousses d’une électro popisante à tendance mélodique. Pas du tout puisque ce Petit, euh pardon Bébé, Tambour, électronicien protéiforme, nourrit ses compositions d’influences les plus variées. Par exemple, sur son premier EP Fallin’ In, difficile de ne pas discerner l’écho des mythiques Talking Heads au détour de l’efficace « Lips And Wine ». Ce qui n’empêche pas ce batteur (logique) de formation, vu et entendu notamment chez M83 ou Martin Mey, de développer sa propre et intrigante personnalité. Avec un don certain pour digresser du format pop vers des ambiances électronico-psyché-new wave. Depuis sa tanière sudiste, pas très loin de Nice, Laurent Tamagno (son vrai nom) se projette maintenant avec brio et en solo sur le devant de la scène. Enfin pas tout à fait puisque les chanteurs Adrien Lozes et Hannah apportent une large contribution à cette première réussite. « Première » parce que l’on espère bien que son album Dust Of Now, sorti ce vendredi 14 juin, suivra le même chemin. Yeah Baby.

Dust Of Now : 

L’EP Fallin’ In :

Visited 13 times, 1 visit(s) today