Sex Pistols live @ Amsterdam,1977 / ©Koen Suyk

Bientôt une série biopic sur les Sex Pistols par le réalisateur de Trainspotting

Une mini série biopic sur les Sex Pis­tols est sur le point d’être réal­isée par Dan­ny Boyle avec d’excellent.e.s acteur.trice.s. 

God Save Dan­ny Boyle ! Impos­si­ble d’ou­bli­er son ciné­ma : entre les camés de Trainspot­ting, la mis­ère de Slum­dog Mil­lion­aire ou encore la fic­tion feel good sur la dis­pari­tion des Bea­t­les avec Yes­ter­day, il pré­pare désor­mais une série biopic de six épisodes pour FX sur l’un des plus grands groupes de punk bri­tan­nique : les Sex Pis­tols. Inti­t­ulée PISTOL, cette série retrac­era leur ascen­sion et leur impact cul­turel du point de vue du gui­tariste et mem­bre fon­da­teur du groupe, Steve Jones.

Écrit par Craig Pearce (de Gats­by le Mag­nifique ou encore Moulin Rouge), la pro­duc­tion débutera en mars prochain et réu­ni­ra un cast­ing des plus british : Maisie Williams (oui oui, Arya Stark, incar­n­era l’icône punk Jor­dan), Toby Wal­lace (sera Steve Jones), Louis Par­tridge (Sid Vicious), Anson Boon (John Lydon), Jacob Slater (Paul Cook), Fabi­en Frankel (Glen Mat­lock), Dylan Llewellyn (Wal­ly Nightin­gale), Syd­ney Chan­dler (Chrissie Hyn­de) et Emma Apple­ton (Nan­cy Spungen).

 

À lire également
Un enfant de 10 ans crée un fanzine punk que tout le monde s’arrache

 

Imag­inez entr­er dans le monde de The Crown et Dow­ton Abbey avec vos amis et crier vos chan­sons et votre fureur à tout ce qu’elles représen­tent”, explique Dan­ny Boyle à pro­pos de la série.C’est le moment où la société et la cul­ture bri­tan­niques ont changé pour tou­jours. C’est le point de départ de l’ex­plo­sion de la cul­ture street en Angleterre… Là où les jeunes gens ordi­naires avaient des espaces, des scènes où dif­fuser leur colère et leur style ves­ti­men­taire… Que tout le monde devait regarder et écouter… Et tout le monde avait peur d’eux ou les suiv­ait. Les Sex Pis­tols. En son cen­tre se trou­vait un jeune illet­tré, char­mant et klep­tomane — un héros pour l’époque — Steve Jones, qui est devenu selon ses pro­pres mots, le 94ème plus grand gui­tariste de tous les temps. C’est comme ça qu’il y est arrivé.

On va évidem­ment suiv­re tout ça avec beau­coup d’intérêt.

(Vis­ité 634 fois)