Skip to main content
Sex Pistols live @ Amsterdam,1977 / ©Koen Suyk
12 janvier 2021

Bientôt une série biopic sur les Sex Pistols par le réalisateur de Trainspotting

par Céleste Ramis

Une mini série biopic sur les Sex Pistols est sur le point d’être réalisée par Danny Boyle avec d’excellent.e.s acteur.trice.s. 

God Save Danny Boyle ! Impossible d’oublier son cinéma : entre les camés de Trainspotting, la misère de Slumdog Millionaire ou encore la fiction feel good sur la disparition des Beatles avec Yesterday, il prépare désormais une série biopic de six épisodes pour FX sur l’un des plus grands groupes de punk britannique : les Sex Pistols. Intitulée PISTOL, cette série retracera leur ascension et leur impact culturel du point de vue du guitariste et membre fondateur du groupe, Steve Jones.

Écrit par Craig Pearce (de Gatsby le Magnifique ou encore Moulin Rouge), la production débutera en mars prochain et réunira un casting des plus british : Maisie Williams (oui oui, Arya Stark, incarnera l’icône punk Jordan), Toby Wallace (sera Steve Jones), Louis Partridge (Sid Vicious), Anson Boon (John Lydon), Jacob Slater (Paul Cook), Fabien Frankel (Glen Matlock), Dylan Llewellyn (Wally Nightingale), Sydney Chandler (Chrissie Hynde) et Emma Appleton (Nancy Spungen).

 

À lire également
Un enfant de 10 ans crée un fanzine punk que tout le monde s’arrache

 

« Imaginez entrer dans le monde de The Crown et Dowton Abbey avec vos amis et crier vos chansons et votre fureur à tout ce qu’elles représentent », explique Danny Boyle à propos de la série. « C’est le moment où la société et la culture britanniques ont changé pour toujours. C’est le point de départ de l’explosion de la culture street en Angleterre… Là où les jeunes gens ordinaires avaient des espaces, des scènes où diffuser leur colère et leur style vestimentaire… Que tout le monde devait regarder et écouter… Et tout le monde avait peur d’eux ou les suivait. Les Sex Pistols. En son centre se trouvait un jeune illettré, charmant et kleptomane – un héros pour l’époque – Steve Jones, qui est devenu selon ses propres mots, le 94ème plus grand guitariste de tous les temps. C’est comme ça qu’il y est arrivé. »

On va évidemment suivre tout ça avec beaucoup d’intérêt.

Visited 13 times, 1 visit(s) today