©DR

Rave du Nouvel An : appel de tous les sound systems de France à manifester samedi

Tekno Pirate, col­lec­tif activiste et mil­i­tant des free par­ties, a lancé hier sur Face­book un appel à tous les sound sys­tems de France à par­ticiper aux man­i­fes­ta­tions du 16 jan­vi­er afin de soutenir, notam­ment, les organ­isa­teurs de la rave du Nou­v­el An qui encourent jusqu’à 10 ans de prison.

Le col­lec­tif Tekno Pirate, fer­vent défenseur de la fête libre en France, a appelé hier tous les sound sys­tems du pays à rejoin­dre les march­es des lib­ertés qui se tien­dront partout sur le ter­ri­toire ce same­di 16 jan­vi­er. Ils invi­tent à se mobilis­er pour con­tester les sanc­tions qui pèsent sur l’or­gan­isa­teur de la rave bre­tonne du Nou­v­el An : “Des per­son­nes de notre mou­ve­ment risquent 10 ans de prison. Cette peine n’a rien à voir avec le COVID ou le couvre-feu, c’est celle qui vous guette toutes et tous car elle fera jurispru­dence si elle est appliquée à cette affaire. Ce sera donc par la suite la sanc­tion pour toute.s les organisateur.trices de free par­ties et de fêtes clan­des­tines en général. Cela sig­ni­fierait la mise à mort de notre mou­ve­ment sans autre forme de procès.

Des per­son­nes de notre mou­ve­ment risquent 10 ans de prison. Cette peine n’a rien à voir avec le COVID ou le couvre-feu, c’est celle qui vous guette toutes et tous car elle fera jurispru­dence si elle est appliquée à cette affaire.”

 

À lire également
Rave-party illégale à Lieuron : un rassemblement de soutien prévu à Rennes

 

Cette mobil­i­sa­tion fait écho aux march­es des lib­ertés, ini­tiées par le mou­ve­ment Stop Loi Sécu­rité Glob­ale, et égale­ment pro­gram­mées ce same­di 16 jan­vi­er dans tout l’Hexa­gone pour pro­test­er face à l’adop­tion des textes et de la loi du même nom. Enfin, l’as­so­ci­a­tion Culture4Liberty, qui réu­nit l’union des col­lec­tifs fes­tifs LGBTQI+ et le SOCLE (Syn­di­cat des Organ­isa­teurs Cul­turels Libres et Engagés), s’est égale­ment ral­liée à la man­i­fes­ta­tion et a appelé, jeu­di 7 jan­vi­er dernier, tous les citoyens à descen­dre dans la rue pour “libér­er la cul­ture et défendre nos lib­ertés”. En marche donc ?

 

À lire également
Des collectifs festifs veulent faire descendre le monde de la culture dans la rue

 

(Vis­ité 12 508 fois)