Skip to main content
24 mars 2023

Blutch, Depeche Mode, Awir Leon, Lana Del Rey… Les projets de la semaine 💿

par Emma Grandjean

Nous y voilĂ . Vendredi, jour de sortie : vous connaissez la rime. Cette semaine, un beau -et grand- panel d’artistes qui nous ont offert leurs toutes derniĂšres compositions. Lana Del Rey, Depeche Mode, Paul Prier, Varnish La Piscine, Blutch et Awir Leon viennent de dĂ©voiler leurs nouveaux projets. On vous en parle. 

 

Depeche ModeMemento Mori

On l’attendait et il est -enfin- lĂ . Le nouvel album de Depeche Mode poursuit la quĂȘte de rĂ©sonance mĂ©lancolique et endeuillĂ©e de Dave Gahan et Martin Gore. AprĂšs le dĂ©cĂšs au printemps dernier d’Andy Fletcher, claviĂ©riste et membre fondateur du groupe britannique, le dĂ©sormais duo marche vers de nouvelles productions atmosphĂ©riques davantage Ă©lectroniques pour un Ă©lectro-rock somptueux et profond. Des sonoritĂ©s inquiĂ©tantes ou joyeuses et des harmonies dramatiques et intenses Ă  travers un mĂ©lange d’Ă©motions vaste, des plus enjouĂ©es aux plus paranoĂŻaques. Le rĂ©sultat canon, et on ne s’y attendait pas -ou plus?- forcĂ©ment.

Awir Leon – Love You, Drink Water

Love You, Drink Water constitue le troisiĂšme album d’Awir Leon. Le danseur (et oui, les talents ça s’accumule apparemment) y rassemble son habituel mĂ©lange raffinĂ©. Un cocktail d’electronica, de hip-hop alternatif et d’indie dans une tendresse rare, et Ă  travers des mĂ©lodies savamment travaillĂ©es. Dans cet album, Awir (‘ciel’ en gallois) se balance entre des morceaux langoureux (« A Million Other Days« ) et d’autres davantage saccadĂ©s comme « Anthem Grey« , un titre libĂ©rateur – et dĂ©jĂ  sorti en 2021, pour faire office de premier extrait dĂ©voilĂ©. Avec un rythme flottant et calme, l’artiste basĂ© Ă  Amsterdam nous livre ses pensĂ©es intimes et ses harmonies moelleuses. Et on se ressert volontiers.

Lana Del Rey – Did You Know That There’s a Tunnel Under Ocean Blvd

Avec ce nouveau projet, Lana Del Rey continue son marathon de sorties avec ce troisiĂšme album en seulement trois ans, et aprĂšs s’ĂȘtre fait voler tout son travail. Si on doutait de l’essoufflement de son imagination, ce n’est pas encore pour maintenant. L’AmĂ©ricaine arrive Ă  renouveler encore et toujours sa recette, des mĂ©lodies tristes sur fond de mĂ©lancolie dĂ©bordante, portĂ©e par sa voix suave et par son spleen inimitable. Des poĂšmes fredonnĂ©s transi de vagues Ă  l’Ăąme oĂč elle s’entoure de Jon Batiste, Father John Misty ou encore de Tommy Genesis. (L’album divise un peu chez Tsugi, on vous laissera Ă©couter)

Paul Prier – Punctual Problems

Pour le premier EP solo de l’ex-moitiĂ© du duo parisien Toys, Paul Prier a cherchĂ© Ă  affronter ses angoisses seul. Avec Punctual Problems, on retrouve le musicien d’un temps de Christine and the Queens ou de Charlotte Gainsbourg, dans des morceaux d’une douce pop Ă©lectronique complexe. Bousculant notre sens de gravitĂ© pour nous emporter dans une introspection claire et abyssale. Un groove sensible, qui virevolte dans nos oreilles.

Varnish La Piscine – This Lake Is Successful

Le Genevois nous avait dĂ©jĂ  reçus pour parler de cet EP. Varnish La Piscine continue comme toujours de nous raconter une histoire extravagante et raffinĂ©e; Ă  travers la bande-son d’un moyen-mĂ©trage : Ce lac a du succĂšs. Dans ce nouveau projet, le conteur y partage ses inspirations passĂ©es, du rock progressif Ă  la fusion jazz, sur fond de pop et de hip-pop. La derniĂšre signature Ed Banger associe toutes ces inspi’ Ă  ses pĂ©ripĂ©ties absurdes et invraisemblables, remplies de poissons aux pouvoirs surnaturels dans un univers Ă©pique. 

Blutch – Condate

Dans cet EP, continuitĂ© de son album Terre Promise rĂ©vĂ©lĂ© l’annĂ©e derniĂšre, Blutch poursuit son ode territoriale. Une dĂ©claration d’amour pour Rennes qui se promĂšne entre dark disco, breakbeat, vibes trancy et indie dance. Avec le colorĂ© Condate -nom gallo-romain de Rennes- l’enfant du pays explore sa nostalgie Ă  travers des rythmes festifs nous emmenant tout droit sur les dancefloors bretons- et pas seulement. Le natif de Morlaix y superpose des rythmes effrĂ©nĂ©s avec des mĂ©lodies insouciantes et organiques. En plus de vouer un amour sans limite Ă  ses racines sur Condate, Blutch s’offre Ă©galement un remix Ă©nervĂ© de son track « Rebirth » par Azo, productrice belge et boss du Queer Future Club.

Visited 56 times, 1 visit(s) today