© www.atomium.be - SOFAM - alexandrelaurent.com / Gaëtan Miclotte

Bruxelles : un pass, une nuit, des clubs

Jusqu’au 25 juin, un pré­cieux sésame vous ouvre les portes de la nuit brux­el­loise. Pour 29 euros, grâce au Vol­ume Brus­sels par­ty pass, venez pass­er une nuit (for­cé­ment inou­bli­able) dans les meilleurs clubs de la cap­i­tale de l’Europe. Explications.

Et si on sor­tait à Brux­elles ? À 80 min­utes de Paris en Thalys, la cap­i­tale belge est l’une des des­ti­na­tions club­bing de pre­mier rang en Europe, et cela ne date pas d’hier. On y trou­ve le pre­mier club tech­no du pays, le légendaire Fuse, créé en 1994. Presque 30 ans plus tard, ce fon­da­teur de la vie noc­turne belge house et tech­no, qui doit une par­tie de son suc­cès à Pierre, le DJ rési­dent depuis la pre­mière nuit, est tou­jours aus­si vail­lant. Une nou­velle généra­tion s’est instal­lée aux platines et a main­tenu la flamme – avec Char­lotte de Witte il y a quelques années, DC Salas aujourd’hui. Mais le Fuse n’est pas le seul lieu de vie noc­turne à nous faire de l’œil quand on vis­ite Brux­elles. Il faut compter avec le Recyclart, qui a fêté son vingtième anniver­saire dans ses nou­veaux locaux de Molen­beek, ou le jeune C12, ouvert début 2018 sous la gare Cen­trale, qui s’est fait une jolie place dans la nuit bruxelloise.

Main­tenant que les clubs ont enfin réou­vert après des mois de pandémie et de dis­ette, il est temps d’aller outre-Quiévrain goûter le dance­floor belge. Grâce à Visit.brussels et à la Fédéra­tion de la Nuit, il est désor­mais pos­si­ble de faire la fête dans les onze meilleurs clubs de la ville pen­dant dix heures, de 18 h à 6 h le lende­main matin (et sans faire la queue) avec le Vol­ume Brus­sels par­ty pass. Tout ça pour la somme de 29 euros. Oui, huit lieux de nuit, un after, douze heures de club­bing pour moins de 30 euros. Le plus dur, grâce à ce tick­et très spé­cial, sera de choisir entre rester dans un club pré­cis ou se faire la tournée des grands ducs. Alors, tenterez-vous le Vol­ume Brus­sels Par­ty Pass et son accès garan­ti à TOUS les clubs parte­naires, ain­si qu’à l’Atom­i­um et au Design Muse­um Brus­sels (car il est impor­tant de se cul­tiv­er) ? Le choix s’annonce ardu, les clubs du par­ty pass réu­nis­sant Fuse, C12, Bloody Louis (hip-hop et chic), Mira­no (hip-hop et house, dans un ancien théâtre), Dyoukes (afro hip-hop, tous les samedis), Madame Mous­tache (dis­co et 80s), La Cabane (deep house, petit club en dehors de la ville), Spir­i­to (trois dance­floors dans le décor incroy­able d’une anci­enne église angli­cane), Jeal­ousy (élec­tro), le plus tra­di­tion­nel Chez Ginette (tous les ven­dredis), le petit nou­veau Rust, club under­ground situé dans une anci­enne sta­tion élec­trique, et l’after On Sun­day (au Spir­i­to une fois par mois). et d’autres clubs vont bien­tôt venir grossir les rangs.

Pour acheter le par­ty pass, rien de plus sim­ple. Il suf­fit de se ren­dre sur Vol­ume Brussels.com et de se laiss­er guider dans le proces­sus d’achat. Choi­sis­sez le jour (un ven­dre­di, un same­di ?) et la date (les réser­va­tions ne sont pour l’in­stant ouvertes que jusqu’à fin juin, le pro­gramme entr­era en pause durant l’été pour repren­dre en sep­tem­bre) et payez en ligne. Atten­tion à bien ren­seign­er votre numéro de télé­phone, cela vous per­me­t­tra ensuite de vous con­necter sur l’ap­pli­ca­tion Vol­ume et de recevoir votre pass. Et voilà ! Rendez-vous à Bruxelles.

(Vis­ité 634 fois)