Skip to main content
28 mars 2022

Lous And The Yakuza revient avec un clip surréaliste

par Antoine Gailhanou

Deux ans après son album Gore, la chanteuse Lous And The Yakuza revient avec un nouveau titre « Kisé ». Et son R’n’B moderne, où texte et rythmes se fusionnent, fait toujours mouche.

Le mot révélation serait faible. En 2019, Lous And The Yakuza, projet solo de la Belgo-congolaise Marie-Pierra Kakoma, apparaissait subitement avec son premier single, « Dilemme », vite suivi de « Tout Est Gore ». Avant que son album, Gore, ne vienne couronner le tout l’année suivante. En quelques mois, elle était sur toutes les lèvres, réussissant même le rare exploit de passer dans le célèbre Tonight Show de Jimmy Fallon. Et la voilà de retour pour enfoncer le clou.

Pour ce nouveau single, « Kisé », elle fait le choix de la loyauté. C’est que le « yakuza » du nom se réfère à l’entourage de la chanteuse. On retrouve à la production l’Espagnol El Guincho (également producteur pour Rosalía ou FKA Twigs) ou Mems (entendu chez Damso), déjà à l’oeuvre sur Gore. Et le clip est signé de Wendy Morgan, collaboratrice régulière de Lous. Pour la réalisation, celle-ci s’est notamment nourrie des films d’animation du regretté Satoshi Kon, à l’ambiance toujours surréaliste.

À lire également
Pourquoi le dernier album de Rosalía est excellent

Quant à la musique, elle croise R’n’B et hip-hop dans une production moderne et léchée, au service de la voix de Lous, aussi énergique que lascive. À l’image d’une jeune génération (post-Aya Nakamura, pourrait on dire), elle parle avec ses mots, quitte à laisser le néophyte sur la touche. Mais même le français le plus courant se retrouve tordu pour mieux couler dans la rythmique. Et ainsi préserver l’efficacité. Il est clair qu’en termes de carrière, la chanteuse a de la suite dans les idées. Et de suite, il en sera très probablement vite question.

Visited 137 times, 1 visit(s) today