Ça bouge à Lyon : la programmation complète du Riddim Collision Festival

En 19 ans d’ex­is­tence, le Rid­dim Col­li­sion Fes­ti­val est devenu l’un des rendez-vous incon­tourn­ables de fin d’an­née pour la cul­ture musi­cale lyon­naise. Du 22 au 25 novem­bre, on pour­ra prof­iter de qua­tre soirées à la pro­gram­ma­tion éclec­tique et diver­si­fiée. Dis­patché dans les lieux mythiques de la ville aux deux collines, entre le Trans­bor­deur et l’Epicerie Mod­erne, il y en a pour tous les goûts!

Pour se met­tre dans l’am­biance dès le 22 novem­bre, Nuits Noires pro­posera au stu­dio d’en­reg­istrement le Microkosm une soirée pour le moins déroutante : un con­cert dans l’ob­scu­rité totale pour décou­vrir, dépourvu de toute pol­lu­tion visuelle, un pro­jet promet­teur dont le nom sera tenu secret jusqu’à la fin de son con­cert.

Le jeu­di 23 novem­bre à la “soirée bar­bars”, le Rid­dim Col­li­sion met à l’hon­neur les labels pour faire le plein de décou­vertes par­mi 5 bars dif­férents. Place au rock dans toute sa splen­deur aux Capucins : le label A Tant Rêver De Toi présen­tera Bison Bisou et Mnemotech­nic. Pour les ama­teurs de club, il fau­dra se ren­dre au Groom pour ren­con­tr­er les poulains du label Argent Sale : Bauchamp, Dal­has Umaï, Sch­nautzi et Sub­ma­rine FM. Au Kraspek, Le Labo nous sur­pren­dra avec Pratos et Gohue. A la rhumerie Les Valseuses, c’est le label Per­chépo­lis qui nous éton­nera avec San­ja Kel­e­va et Milan Kobar tan­dis qu’au Trok­son, c’est avec Tous En Tong qu’on fera la fête avec Eight Rounds Rapid et The Hi-Lites.

Le ven­dre­di 24 novem­bre à l’Epicerie Mod­erne en parte­nar­i­at avec Marché Gare, on s’en met­tra plein les oreilles avec La Colonie de Vacances, un dis­posi­tif de sound sys­tem quad­ri­phonique pour un match de ping-pong sonique à qua­tre équipes – Papi­er Tigre, Elec­tric Elec­tric, Pneu et Mar­vin – et Partout Partout, un duo guitare/batterie garage sor­ti de nulle-part.


Same­di 25 novem­bre, rendez-vous pour une dernière grosse soirée au Club Trans­bo avec le rap des belges Caballero & Jean­jass, l’élec­tron­ique hybride de Spoek Math­am­bo, la tech­no trans­gres­sive de Not Wav­ing qui a sor­ti récem­ment son puis­sant album Good Luck, les loops déver­gondées de Saro, le hip-hop agi­ta­teur de Groove Sparks et last but not least, un DJ set du gonzo-magazine Gon­zaï pour se per­dre dans la nuit.

Retrou­vez toutes les infos et la bil­let­terie sur le site du Rid­dim Col­li­sion Fes­ti­val

 

(Vis­ité 384 fois)