Skip to main content
©Christian San Jose pour Top Dawg Entertainment
9 mars 2020

Ça bouge du côté de Kendrick Lamar…

par Arthus Vaillant

Mise à jour 4/9/20 : Après son projet pgLang annoncé en mars dernier (détaillé ci-après), le rappeur revient piquer notre curiosité avec des vidéos de tournage d’un probable nouveau clip à venir (pour un potentiel futur album ? Espérons-le). Les vidéos sont prises à Los Angeles et viennent gonfler une rumeur que Thundercat entretenait déjà avec ses propos sur Neet Tokyo en mars dernier égament : « Certains de mes meilleurs moments d’enregistrement sont ceux passés avec Kendrick… Je crois que j’ai un peu travaillé sur le nouvel [album] également. » On reste aux aguets.

 

Muet depuis deux ans, le rappeur américain a annoncé sur Instagram la création de pgLang. Qu’est-ce que ce projet et signe-t-il le retour du meilleur rappeur du game ?

Que se passe-t-il du côté de Kendrick Lamar ? Le 5 mars dernier, le rappeur affolait Internet en supprimant tous les posts de son compte Instagram. Malgré sa faible présence sur les réseaux sociaux, ce n’est pas la première fois que l’artiste s’adonne à cette pratique. La dernière fois, en 2017, le rappeur de Compton avait sorti le soir même le single « The Heart part IV ». Peu de temps après, Kendrick Lamar dévoilait la sortie de l’album DAMN.. Trois ans plus tard, on pourrait donc s’attendre à un nouvel album en solo. Mais l’artiste en a décidé autrement. Il a annoncé le lancement de pgLang, un mystérieux projet qui met l’innovation au cœur de toute initiative, via trois photos publiées sur les réseaux.

Capture d’écran de son compte Instagram

Sur le site de la plateforme, il écrit : “Notre communauté parle de musique, de cinéma, de télévision, d’art, de livres et de podcasts parce que parfois on doit utiliser différents langages pour faire entendre notre histoire. Des histoires qui parlent à plusieurs races, plusieurs nations, et différents âges. Voilà pourquoi nos écrivains, chanteurs, réalisateurs, musiciens et producteurs cassent les formats de la création et concrétisent leurs idées à destination de tous les curieux. […] pgLang se concentre sur l’utilisation de nos expériences et l’accompagnement de nos nombreux collaborateurs pour créer des histoires à la fois accessibles et engageantes, puis les traduire dans un langage adapté à son média”.

Baby Keem, premier artiste « partenaire »

Ce que l’on sait également, c’est que ce projet est co-dirigé par Dave Free, ancien membre du label de Kendrick Lamar Top Dawg Entertainment. Il a réalisé la vidéo de promotion venant à la suite du communiqué. Entre clins d’œil au clip d’ »Alright » et discours sur la création et la réflexion autour de l’art, cette vidéo publiée sur le site dévoile quatre artistes : le prometteur rappeur Baby Keem, la star britannique Jorja Smith, l’actrice Yara Shahidi et Kendrick Lamar lui-même. Les prochains artistes développés via pgLang ?

Deux extraits d’un futur titre de Baby Keem et d’une collaboration entre Florence + The Machine et Kamasi Washington y sont intégrés. Le rappeur de Las Vegas est d’ailleurs le “premier artiste à être partenaire de pgLang ». Il avait déjà collaboré avec Kendrick Lamar sur l’album de la bande originale de Black Panther.

Pour autant, ce projet ne s’inscrit pas dans la logique d’un simple label. Dans un autre communiqué, il précise que ce n’est « ni un label, ni un studio de cinéma ou une maison d’édition. C’est quelque chose de nouveau ». Cette plateforme est destinée aux artistes, créateurs et “aux projets tournés vers les autres, avec et pour des expériences partagées qui nous connectent tous”.

Visited 17 times, 1 visit(s) today