Ça sort aujourd’hui : vendredi 10 août

C’est ven­dre­di, c’est jour de sor­tie ! Vu qu’il est par­fois dif­fi­cile de s’y retrou­ver avec tous les dis­ques qui sor­tent chaque semaine, Tsu­gi a décidé de vous faciliter la tâche en vous faisant une petite sélec­tion de galettes – LPs et EPs con­fon­dus – qui vien­nent de paraître et qui nous font vrai­ment envie : c’est le “ça sort aujourd’hui”. Voici donc de quoi accom­pa­g­n­er votre week-end avec un nou­v­el EP du grand Arnaud Rebo­ti­ni, l’EP esti­val et choral de Kiwi et la house planante de Dop­pelate.

Arnaud Rebotini — Flowers For Algernon [OFF Recordings]

Un après la sor­tie de la bande orig­i­nale Césarisée de 120 bat­te­ments par minute, Arnaud Rebo­ti­ni revient dans nos oreilles avec Flow­ers For Alger­nonLe morceau éponyme, à la fois acid, nerveux et rêveur nous plonge dans un autre monde grâce à la fameuse TR-909, à laque­lle il rend égale­ment hom­mage dans “My 909”. Entre com­bi­nai­son trance de syn­thés dans “Jacob’s Cycle” et acid bien énervé dans “The Great Frog”, le pro­duc­teur français n’hésite pas à mon­tr­er ce qu’il a dans le ven­tre. Enfin, le Bri­tan­nique Bil­ly Turn­er délivre une ver­sion pro­fonde et poignante de “Flow­ers For Alger­non”. De quoi clô­tur­er le tout en beauté.

Kiwi — Oooh EP [17 Steps]

Oooh : dès les pre­mières sec­on­des, le nom de l’EP prend tout son sens. Des choeurs légers s’élèvent sur un fond de house min­i­mal­iste. Les syn­thés débar­quent, la voix s’envole, l’été se pro­file. Gros con­traste avec le remix de Ham­mer deux titres plus bas, qui apporte une touche acid sin­gulière se mêlant par­faite­ment au titre orig­i­nal. Du même acabit qu’”Andromeda” et sa ligne de syn­thé récur­rente dia­ble­ment effi­cace. On en voudrait encore et encore, bien plus que ces trois titres…

Doppelate — It’s Nice Here [X-Kalay]

Après avoir été repéré sur le label Let’s Go Swim­ming, Dop­pelate fait ses débuts chez X-Kalay. Entre per­cus­sions entraî­nantes et bruits de forêt sur “John­ny Long­neck” et loops réson­nant comme des noti­fi­ca­tions sur “Pila Pala Kiss­es”, le pro­duc­teur lon­donien réserve sa plus belle mélodie pour “Club Canyon”, planant et brumeux. C’est avec ce genre de sor­ties qu’on se rap­pelle pourquoi on aime tant la house.

(Vis­ité 441 fois)