Pochette de l'album BUBBA de Kaytranada

Ça sort aujourd’hui : vendredi 13 décembre

C’est ven­dre­di, c’est jour de sor­tie ! Vu qu’il est par­fois dif­fi­cile de s’y retrou­ver avec tous les dis­ques qui sor­tent chaque semaine, Tsu­gi a décidé de vous faciliter la tâche en vous faisant une petite sélec­tion de galettes – LPs et EPs con­fon­dus – qui vien­nent de paraître et qui nous font vrai­ment envie : voici donc de quoi accom­pa­g­n­er votre week-end avec la bombe dansante de Kay­trana­da, l’al­bum live d’E­ti­enne de Cré­cy, les com­pi­la­tions d’Ovum Record­ings, Alter K et bOR­DEL Records, la house bien ryth­mée de Girls of the Inter­net et l’al­bum de remix de Fever Ray.

Kaytranada — BUBBA [RCA]

Après 99,9%, pre­mier album stu­dio de Kay­trana­da acclamé par la cri­tique, BUBBA était atten­du comme le messie. Preuve en est : Louis Kevin Celestin de son nom, a annon­cé sa sor­tie seule­ment la semaine dernière. La pres­sion n’a vis­i­ble­ment pas fait per­dre les moyens du pro­duc­teur mon­tréalais qui a livré un deux­ième album de 17 titres à la hau­teur de nos attentes. Les nom­breuses col­lab­o­ra­tions con­tribuent à la cohérence de BUBBA puisque Kay­trana­da y mêle voix r’n’b avec le duo Van­Jess, Tinashe, Kali Uchis, Estelle et rap avec Mick Jenk­ins, Goldlink et Masego. On retrou­ve les ryth­miques et sonorités pro­pres au pro­duc­teur : des lignes de basse néo-disco, des syn­thés rétro et des boucles per­cus­sives entraî­nantes. Notre coup de coeur ? Tous les titres. Kay­tra fait du Kay­tra, et c’est ça qu’on aime.

Etienne de Crécy — Space Echo (Live) [Pixadelic]

L’his­toire der­rière cet album a tout d’une légende. Le 27 juil­let dernier, le papa de la French Touch Eti­enne de Cré­cy est invité à jouer son show Space Echo sur la scène du Paleo Fes­ti­val en Suisse. Seule­ment la météo s’en mêle et des trombes d’eaux s’a­bat­tent sur la foule. Tant bien que mal, le matos est pro­tégé et le show peut com­mencer.“J’ai peur que les gens n’arrivent pas à suiv­re dans ces con­di­tions et subis­sent le con­cert” avoue le pro­duc­teur. Mais au con­traire, le pub­lic se retrou­ve tran­scendé et cela créé une atmo­sphère unique. À tel point qu’E­ti­enne de Cré­cy décide de sor­tir aujour­d’hui un album live de cette soirée, pour ren­dre hom­mage à ce moment de com­mu­nion musi­cale inou­bli­able. On s’y croirait presque.

Pour ceux qui veu­lent voir ce que Space Echo peut don­ner en live, une cap­ta­tion à la Phi­lar­monie de Paris est disponible gra­tu­ite­ment juste ici.

Various Artists — 25 Years of Ovum [Ovum Recordings]

Atten­tion, gros morceau en approche. Pour fêter ses vingt-cinq ans d’ex­is­tence, le label Ovum Record­ings a décidé de met­tre les petits plats dans les grands et pro­pose tout sim­ple­ment 25 EP/Singles, un par année. Rien que ça. La com­pi­la­tion com­mence par l’an­née 1994 avec Liq­uid Sum­mer, maxi du fon­da­teur du label de Josh Wink et se ter­mine par l’EP Alone With the Gods du pro­duc­teur Hyper­loop. Entre ces deux dis­ques, plus de soix­ante tracks et plusieurs dizaines d’heures de tech­no à (re)découvrir. On retrou­vera ain­si des artistes comme Loco Dice, D’julz, David Alvara­do, Shlo­mi Aber et plein d’autres qui ont par­ticipé à l’aven­ture du label. Le petit plus : vous pou­vez pay­er le mon­tant que vous voulez pour l’a­cheter et les fonds récoltés aideront plus de 2500 jeunes de Philadel­phie à prof­iter d’un pro­gramme d’é­d­u­ca­tion musi­cale. Et pour la petite anec­dote, la com­pi­la­tion est la 303ème sor­tie d’Ovum, en hom­mage au célèbre syn­thé­tiseur TB-303 de Rol­land. Joli clin d’oeil.

Various Artists — Hexagonistan [Alter‑K]

Ama­teurs de pop française, cette com­pi­la­tion est faîte pour vous. Le label Alter‑K (French 79, Kid Francescoli) pro­pose aujour­d’hui sa pre­mière playlist 100% nou­veau tal­ents. Elle est com­posée de dix-huit morceaux entre synth pop, soft rock et new wave. Niveau imag­i­na­tion et noms orig­in­aux, la com­pil’ rem­plit bien le con­trat puisqu’on retrou­vera des artistes tels que A Bogo­ta, Danse avec Les Shlags, Grand Rapid, Amour Formi­ca ou encore Musique Chi­enne. Tout un pro­gramme. Notre coup de coeur se nomme Sain­tard avec son titre “Pau­vre Jésus-Christ” dont l’in­tro au saxo est courte mais exquise.

Girls of The Internet — Samplers & Drum Machines Vol. 2 [Drab Queen]

Après un pre­mier vol­ume sor­ti en début d’an­née, Girls of the Inter­net est de retour avec une sec­onde mix­tape inti­t­ulée Sam­plers & Drums Machines vol 2. Et une fois de plus, le pro­duc­teur pro­pose une com­pi­la­tion des­tinée à enflam­mer les pistes de danse. Grâce à une house bien ryth­mée, accom­pa­g­née de vocals à la fois légers et intens­es, ce deux­ième vol­ume ne pour­ra pas vous laiss­er indif­férent. Treize titres com­posent cette mix­tape qui vien­dra assuré­ment enflam­mer vos soirées et réchauf­fer votre week-end qui s’an­nonce frileux.

Fever Ray — Plunge Remix [Rabid Records]

Créer de la musique sur laque­lle Fever Ray peut danser”. Voilà la con­trainte imposée aux dif­férents artistes qui ont retra­vail­lé les morceaux de la chanteuse sué­doise, moitié du mythique groupe The Knife. Sur cette com­pi­la­tion de 21 titres, de nom­breux artistes ont col­laboré avec elle, dont des musi­ciens et pro­duc­teurs de renom tels que Björk, Tami T, Lao, Glass­er, Paula Tem­ple et même Olof Drei­jer, son frère et deux­ième moitié de leur duo.

Various Artists — moRTEL [bORDEL Records]

Voici la pre­mière com­pi­la­tion de bOR­DEL Records, label des Scratch Mas­sive (duo de DJs français com­posé de Maud Gef­fray et Sébastien Chenut). Elle regroupe douze titres d’artistes et proches du label. Plusieurs styles musi­caux y sont d’ailleurs à l’hon­neur. On pour­ra par exem­ple retrou­ver un inédit acid de Lëster, l’élec­tro occulte de Torb ou encore des remix­es de Scratch Mas­sive par Nhar et Mael­strom. Pour clo­tur­er cette com­pil’, Maud Gef­fray pro­pose un extrait de la bande-originale du film South­ern Belle pour lequel a com­posé la musique. Et c’est plutôt…mortel. (désolé, la perche était trop belle)

(Vis­ité 1 055 fois)