Ça sort aujourd’hui : vendredi 13 octobre

C’est ven­dre­di, c’est jour de sor­tie ! Vu qu’il est par­fois dif­fi­cile de s’y retrou­ver avec tous les dis­ques qui sor­tent chaque semaine, Tsu­gi a décidé de vous faciliter la tâche en vous faisant une petite sélec­tion de galettes – LPs et EPs con­fon­dus – qui vien­nent de paraître et qui nous font vrai­ment envie. Voici donc de quoi accom­pa­g­n­er votre week-end !

Myd — All Inclusive [Ed Banger/Because Music]

A l’opposé de ses pro­duc­tions house et hip-hop sor­ties sur les labels Bro­mance Records et Mar­ble, Myd, de Club Cheval, débar­que sur le label Ed Banger avec un pre­mier EPAll Inclu­sive, au doux par­fum esti­val. Entre des nappes syn­thé­tiques prop­ices à la rêver­ie et des riffs de gui­tare psy­chés “The Sun” et “All Inclu­sive” sont claire­ment des hymnes pop qui sen­tent l’été. “Bin­go”, quant à lui, est le morceau le plus house du disque, mais plus con­ven­able à écouter dans une décapotable direc­tion la plage que sur une piste de dance.

Special Request — Belief System [Houndstooth]

Alors que Paul Wool­ford, sous son alias Spe­cial Request, nous avait habitué à des pro­duc­tions tech­no et jun­gle, le pro­duc­teur anglais revient aujour­d’hui avec un deux­ième album stu­dio, Belief Sys­tem, plus éclec­tique. Armé d’en­reg­istrements sonores datés de 1993 (de fis­sures d’ice­berg par exem­ple), d’élé­ments micro­tonaux ain­si que de vastes nappes syn­thé­tiques atmo­sphériques, Spe­cial Request apporte une nou­velle esthé­tique à ses pro­duc­tions, plus vis­cérales que celles de son pre­mier album, Soul Music.

Jorgito — Tierra Caliente [Bodytalk]

Direc­tion les années 90 avec cet EP deux-titres (accom­pa­g­né de deux remix­es par 4004 Time­less et Andres Aguirre) sor­tant sur Bodytalk, le label de Rey Aguilar. Un peu putassier certes, mais ter­ri­ble­ment effi­cace, entre les arpèges sans fin de “Tier­ra Caliente”, un mix acid de très chou­ette fac­ture et le plus lumineux “Life Is On Your Side”. Le groove est au rendez-vous, les déhanche­ments aus­si.

Phase Fatale — Redeemer [Hospital Productions]

Phase Fatale, promet­teur pro­duc­teur et DJ, ayant entre autres été remar­qué au fes­ti­val Berlin Aton­al, sort aujour­d’hui son pre­mier album. L’in­tro y est aus­si métallique que la pochette, et le reste du disque n’en est pas moins vio­lent, som­bre et froid. L’Améri­cain basé à Berlin explore en sept titres tous les spec­tres de la tech­no under­ground, en y inclu­ant par­fois quelques gui­tares élec­triques emplies d’ur­gence. A décon­seiller aux car­diaques, mais à met­tre entre toutes les mains de techno-heads punk en manque d’at­mo­sphères lour­des.

LAAKE — Piaano [auto-produit]

Laake est un de ces artistes qui décli­nent avec justesse la grâce du piano clas­sique vers des gen­res musi­caux plus expéri­men­taux. Deux ans après son pre­mier EP69, le Poitevin revient aujour­d’hui pour trans­former l’es­sai avec sa sec­onde sor­tie, Piaano. Seuls les morceaux “Ten­der­ness” et “Implode” embar­quent sur des sen­tiers ten­dres et poé­tiques, tan­dis que le reste du disque voit l’artiste envoy­er du bouzin : des boucles de piano clas­sique juste­ment ryth­mées par des kicks bien gras. Tout ce qu’on aime.

Fort Romeau — Untitled II / A Familiar Place [DGTL]

Troisième EP de l’an­née pour l’artiste anglais Fort Romeau, et deux­ième sur le label du fameux fes­ti­val néer­landais, DGTL. Michael Greene de son vrai nom nous embar­que dans un pre­mier temps dans un voy­age stel­laire deep house, plutôt linéaire et gen­til­let sur “Unti­tled II”, pour ensuite déballer un morceau house bien plus per­cu­tant.

(Vis­ité 641 fois)