Skip to main content
15 septembre 2017

Ça sort aujourd’hui : vendredi 15 septembre

par Antoine Tombini

C’est vendredi, c’est jour de sortie ! Vu qu’il est parfois difficile de s’y retrouver avec tous les disques qui sortent chaque semaine, Tsugi a décidé de vous faciliter la tâche en vous faisant une petite sélection de galettes – LPs et EPs confondus – qui viennent de paraître et qui nous font vraiment envie. Voici donc de quoi accompagner votre week-end !

Various Artists — Dimitri from Paris Presents Salsoul Mastermix [BMG]

Quand le parrain de la disco, Dimitri from Paris, a carte blanche pour piocher, éditer et remixer l’immense catalogue du prestigieux label Salsoul Records, il faut forcément s’attendre à une compilation de qualité. Sur le premier CD, le français rassemble une flopée d’artistes qui ont marqué l’ère disco et celle des prémisses de la house pour remixer les hits du label américain avec Frankie Knuckles, Shep Pettibone, Larry Levan, Walter Gibbons, Francois K et Tom Moulton. Dimitri from Paris se fait plus personnel sur le second CD. Il y édite dix morceaux qui lui sont chers, auxquels il ajoute sa touche personnelle que l’on sait façonnante pour le dancefloor.

Bearface — San José EP [Beartone Records]

De son vrai nom, Raj Panasa, l’artiste est aussi connu au sein de son duo, Bana Kuba, qu’il forme avec Max Mistry. A travers les deux tracks de son EP, l’Anglais nous emporte d’un côté sur des sentiers afro-beat et deep-house qu’il marie si bien sur « San José ». De l’autre, il croise des instrumentations jazzy à un rythme hip-hop entraînant sur « Don’t Need It », pour un EP ensoleillé qui rappelle indéniablement l’été.

Various Artists — There’s Always Cacao In Exotic Places Vol. 1 [Cacao Records]

Cacao Records souffle sa première bougie ! Le label d’Amérique Centrale basé à Berlin a été fondé par les frères Keene alias K.E.E.N.E et Jose Raul Gonzalez alias Gonzo-Gonzo, respectivement originaires du Panama et du Guatemala. En un an, le label a vu passer du beau monde : Seth Troxler, Rodriguez Jr, Re.you ou encore Black Loops pour ne citer qu’eux. Logiquement, leur compilation anniversaire affiche un casting de choix avec Rick Wade, Robosonic, Tigerskin et Zombies In Miami.

Beach Youth — Singles [Beau Travail]

Premier EP pour les Normands de Beach Youth après trois singles remarqués « Days », « Memories », et « Young ». D’un rock californien et psyché rappelant aussi bien la lointaine époque des Beach Boys que celle plus proche de The Drums, les quatre caennais nous donnent envie de sauter à bord d’une voiture décapotable, de mettre la musique à fond et de tracer tout droit vers la plage inconsciemment. Premier essai réussi et vivement la suite.

Francesco Novara — Astron EP [Establishment Records]

La collaboration unique entre le label Establishment et l’Agence spatiale européenne ESA. Francesco Novara délivre ici un EP composé à partir de (seulement) deux échantillons sonores provenant d’un vaisseau spatial qui se serait posé sur une comète. Comme quoi, l’univers et les découvertes spatiales continuent d’inspirer les artistes. Ici Francesco Novara nous embarque à bord de son vaisseau pour un voyage stellaire et down-tempo. Une petite douceur envoûtante.

Ninos Du Brasil — Vida Eterna [Hospital Productions]

Après leur album Novos Mistérios en 2014, et un EP en 2016, Para Araras, les Italiens de Ninos Du Brasil reviennent encore une fois sur Hospital Productions — label de l’artiste expérimental PrurientNicolò Fortuni et Nico Vascellari explorent les genres entre rythmes de batucada et de samba, vocaux hurlants et incisifs et une ligne de basse parfois down tempo, parfois techno. Sur cet album, on en revient vite à la réalité de la pochette : une atmosphère vampirisante au rythme endiablé, des incrustations sonores d’épouvante et des nappes synthétiques hypnotisantes.

Visited 15 times, 1 visit(s) today