Ça sort aujourd’hui : vendredi 16 juin

par Tsugi

C’est ven­dre­di, c’est jour de sor­tie ! Vu qu’il est par­fois dif­fi­cile de s’y retrou­ver avec tous les dis­ques qui sor­tent chaque semaine, Tsu­gi a décidé de vous faciliter la tâche en vous faisant une petite sélec­tion de galettes – LPs et EPs con­fon­dus – qui vien­nent de paraître et qui nous font vrai­ment envie. Voici donc de quoi accom­pa­g­n­er votre week-end !

Maceo Plex — Solar [Lone Roman­tic]

Six ans que Maceo Plex n’avait plus sor­ti d’al­bum. Plus som­bre et expéri­men­tal que Life Index, Solar n’en est pas moins réus­si. Inspiré par les pre­mières années de son jeune fils (qui donne son nom au disque) le pro­duc­teur améri­cain instal­lé à Barcelone nous emmène vers toutes les émo­tions que peut pro­cur­er la vie d’un jeune papa entre joie, tristesse, con­tem­pla­tion et mélan­col­ie. Un album qui lui vaut d’ailleurs la cou­ver­ture du Tsu­gi 103, actuelle­ment en kiosques.

Yoke Lore — Good­pain EP [Yell House Records]

Autre­fois col­lab­o­ra­teur de Yellerkin ou Walk The Moon, Adri­an Galvin s’est désor­mais lancé dans l’aven­ture Yoke Lore. Sur l’EP de cinq titres Good­pain, le groupe de Brook­lyn pro­pose une pop par­fois planante, par­fois franche­ment entraî­nante, portée par une voix aiguë et joli­ment nasil­larde.

Goldie — The Jour­ney Man [Met­al­headz]

Ma musique est une syn­thèse de tout ce que j’ai appris, tout ce que j’ai expéri­men­té et tous les gens que j’ai ren­con­tré.” Ce qui fait pas mal, puisque Goldie, qui dévoile aujour­d’hui son nou­v­el album The Jour­ney Man, a sor­ti son pre­mier long-format il y a déjà 22 ans. À l’im­age de l’art­work, cet album est un patch­work des dif­férentes ori­en­ta­tions musi­cales pris­es par le pro­duc­teur anglais, entre morceaux jun­gle, chan­sons pop et inspi­ra­tions jazz.

Dub­fire — Hybrid: A Decade Of Dub­fire [SCI/TEC Dig­i­tal Audio]

Il paraît que le slow lis­ten­ing est à la mode. Con­sis­tant à écouter un album du début à la fin et sans aucune dis­trac­tion afin de se relax­er, cette pra­tique vient de se trou­ver un sacré client : Hybrid : A Decade Of Dub­fire retrace les 10 ans de car­rière du pro­duc­teur améri­cain d’o­rig­ine irani­enne avec une quar­an­taine de titres majori­taire­ment tech­no. Des inédits, des remix­es, des fea­tur­ings (Miss Kit­tin par exem­ple) et plus de six heures de musique. Men­tion spé­ciale pour le rework du mythique “Spastik” de Plas­tik­man par Dub­fire him­self.

Fuzzy Log­ic — Mrs You [Mus’pro­duc­tion]

Con­nu en Inde sous le nom d’AR­FAAZ d’où il est orig­i­naire, Fuzzy Log­ic présente aujour­d’hui son qua­trième EP inti­t­ulé Mrs You. Qua­tre titres orig­in­aux de house mod­erne, rêveuse et détail­lée. L’in­flu­ence indi­enne est dif­fi­cile­ment per­cep­ti­ble mais ça fonc­tionne quand même et le pro­duc­teur a su s’en­tour­er d’une solide équipe pour les trois remix­es : les Français French 79 et Dia­pos­i­tive ain­si que l’In­di­en Audio Per­vert.

Var­i­ous — Realm Of Con­scious­ness Pt.II [After­life]

Même pas dix sor­ties au comp­teur mais c’est déjà la deux­ième com­pi­la­tion que sort After­life, le nou­veau label fondé par les deux Ital­iens de Tale Of Us. Une manière d’ap­préhen­der le son de ce label avec dif­férentes per­spec­tives dont celle du duo tech­no mais aus­si Recon­dite, Kei­th Kar­nal ou Matthew John­son. “Une dance du corps et du cerveau à tra­vers le domaine de la con­science” explique le com­mu­niqué de presse, et c’est plutôt bien résumé. On ajouterait quand même bien les adjec­tifs men­tal, émo­tion­nel, psy­chique ou encore hyp­no­tique, surtout l’in­croy­able final signé Woo York.

Jimp­ster — The Sun Comes Up [Freerange Records]

L’ex­péri­men­té Jimp­ster dévoile aujour­d’hui un nou­v­el EP sor­ti sur son pro­pre label. The Sun Comes Up est un excel­lent moyen de décou­vrir la pat­te du pro­duc­teur bri­tan­nique si ce n’est pas déjà le cas : un groove insi­dieux, une musique élec­tron­ique rem­plie d’in­flu­ences (ici très african­isantes) et une cer­taine classe qui tran­spire dans cha­cun des morceaux. Quant aux deux remix­es, ils se des­tineront plutôt aux clubs.

Par Théo Meu­nier et Lucas Mar­tin.

(Vis­ité 1 100 fois)