Pochette de l'EP de Danny Tenaglia

Ça sort aujourd’hui : vendredi 27 septembre

C’est ven­dre­di, c’est jour de sor­tie ! Vu qu’il est par­fois dif­fi­cile de s’y retrou­ver avec tous les dis­ques qui sor­tent chaque semaine, Tsu­gi a décidé de vous faciliter la tâche en vous faisant une petite sélec­tion de galettes – LPs et EPs con­fon­dus – qui vien­nent de paraître et qui nous font vrai­ment envie : voici donc de quoi accom­pa­g­n­er votre week-end avec la com­pi­la­tion 2019 du label Kom­pakt, le mix du duo The Mar­tinez Broth­ers tail­lé pour le club lon­donien Fab­ric, la tech­no trip­pante de Kim Ann Fox­man, le retour inespéré de Dan­ny Tenaglia avec un titre house trib­al entouré de remix­es et les morceaux inédits d’Instra:mental.

Danny Tenaglia — Don’t Turn Your Back [Hot Creations]

Dix ans d’ab­sence, ça fait beau­coup, mais on n’ou­blie quand même pas Dan­ny Tenaglia, ce DJ mythique de New York, ancien rési­dent du Twi­lo. Après avoir joué dans un nom­bre incal­cu­la­ble de clubs à l’in­ter­na­tion­al, il réap­pa­raît comme ça, l’air de rien, avec un nou­veau morceau de house trib­al à souhait. Les dis­tor­tions mêlées au reten­tisse­ment des per­cus­sions don­nent un titre hyp­no­tique. Et qui de mieux pour le remix­er que Carl Cox, Men­do et Har­ry Romero ? Le pre­mier accélère le tem­po et en fait un morceau techno-house. Le deux­ième y rajoute ses petits effets épicés, qui ne changent pas franche­ment grand chose. Quant au troisième, il rend le morceau encore plus organique avec des solos fous de sax­o­phone. 

The Martinez Brothers — Fabric presents The Martinez Brothers [Fabric]

Le club lon­donien sait com­ment nous faire plaisir. Fab­ric con­tin­ue sa série de com­pi­la­tions avec la sor­tie d’un mix du duo The Mar­tinez Broth­ers, après celui de Bonobo et Kölsch. Ce disque de 23 titres a de quoi faire ramen­er le club à la mai­son, ou de vous ramen­er au club, peu importe. On y retrou­ve des morceaux de Carl Cox (encore lui), Dan Curtin, Paul John­son et bien d’autres. Les frères y inclu­ent égale­ment leur morceau “Let It Go” en col­lab­o­ra­tion avec Louie Vega et leur nou­veau titre “Mis­takes” un peu plus tourné vers la tech-house, avec une boucle entê­tante. La com­pi­la­tion est un con­cen­tré house tail­lé sur mesure pour le club. Rendez-vous à Fab­ric pour expéri­menter ça en vrai.

Kompakt : Total 19 [Kompakt]

Pour rien au monde on ne rat­erait ce rendez-vous annuel. Le fameux label de musique élec­tron­ique basé à Cologne sort ce ven­dre­di sa com­pi­la­tion Total 19. Cette édi­tion 2019 par­court l’u­nivers de Kom­pakt avec 26 morceaux d’artistes de styles “vari­ables mais immé­di­ate­ment recon­naiss­ables”, comme le pré­cise Michael May­er, DJ et créa­teur du label. L’édi­tion Total 19 accu­mule (une fois de plus) des grands noms de la scène min­i­male et pro­gres­sive, aux côtés des pères fon­da­teurs de Kom­pakt (Wolf­gang Voigt, Jür­gen Paape, Jörg Burg­er et bien sûr Michael May­er). Entre la tech­no mélodique de Rax­on, les rythmes effren­nés d’ANNA et l’élec­tro analogique de Rex The Dog, cha­cun trou­ve son bon­heur. Cette sor­tie est tra­di­tion­nelle­ment accom­pa­g­née d’une soirée de présen­ta­tion de la com­pi­la­tion qui aura lieu à Cologne, avec un line-up aux petits oignons (Michael May­er b2b Tobias Thomas, Sascha Funke, La Fraicheur…).

Kim Ann Foxman — My Dog Has Fleas [Self : Timer]

Après plus de deux ans d’ab­sence, Kim Ann Fox­man revient avec un EP de qua­tre titres tech­no, My Dog Has Fleas — lit­térale­ment “mon chien a des puces”. C’est le morceau éponyme qui ouvre le bal, suivi d’une ver­sion alter­na­tive réal­isée avec Andrew Pot­ter et Bri­an Hersey, ses com­pères du groupe Plea­sure Plan­et., à grands ren­forts d’aboiements en écho. La suite de l’EP est tout aus­si tri­pante, avec la tech­no ryth­mée de “Shake The Bones”. Le maxi se con­clut sur un remix signé C.P.I., cette fois beau­coup plus dark et avec davan­tage d’é­chos. Une aven­ture courte, mais intense, avec une tech­no qui nous sec­oue les puces.

Instra:mental — Timelines [Nonplus Records]

Ils n’avaient rien sor­ti depuis 2013, mais revi­en­nent de plus belle avec Time­lines. Le duo anglais Instra:mental a fouil­lé dans ses archives. Ils livrent une com­pi­la­tion de onze titres inédits pro­duits cette dernière décen­nie : des morceaux qui n’é­taient disponibles que sur vinyle ou en pod­cast. Mais ça, c’é­tait avant. La sélec­tion alterne entre des titres aux sonorités robo­t­iques, comme sur “Watch­ing You” et “Shaku­ra”, et des morceaux plus ambi­ents comme “Shine” ou “Deep Night”. Il était temps pour Instra:mental de dévoil­er une par­tie jusque-là mécon­nue de leur oeu­vre, qui oscille tou­jours entre tech­no et drum’n’bass.

(Vis­ité 868 fois)