Ça sort aujourd’hui : vendredi 29 juin

C’est ven­dre­di, c’est jour de sor­tie ! Vu qu’il est par­fois dif­fi­cile de s’y retrou­ver avec tous les dis­ques qui sor­tent chaque semaine, Tsu­gi a décidé de vous faciliter la tâche en vous faisant une petite sélec­tion de galettes – LPs et EPs con­fon­dus – qui vien­nent de paraître et qui nous font vrai­ment envie : c’est le “ça sort aujourd’hui”. Voici donc de quoi accom­pa­g­n­er votre week-end avec la pop de Let’s Eat Grand­ma, la tech­no de Maze et Many Rea­sons, l’afro-house de Kandiafa…

Diamont Dancer — Shapes [Canoa Snake Records]

Nacho Mar­co (DJ, pro­duc­teur, tes­teur pour Roland et pro­fesseur au renom­mé Berklee Col­lege Of Music) et Pau Roca (gui­tariste du groupe espag­nol d’indie rock La Habitación Roja) s’as­so­cient et sor­tent aujour­d’hui Shapes, un pre­mier album com­mun sous le nom Dia­mont Dancer. Main­tenant que les présen­ta­tions sont faites, qu’en est-il ? Inspirés par Bri­an Eno, Steve Reich ou John Car­pen­ter, les deux Espag­nols livrent une balade mélan­col­ique au pays des gui­tares qui pleurent et des nappes qui se lan­guis­sent. Les syn­thés sont trit­urés à l’ex­trême, con­vo­quant des sonorités atmo­sphériques, tan­dis que des notes graves vien­nent com­pléter cette BO de paysage désolé. Et non, ce n’est pas chi­ant. A écouter les yeux fer­més avec un bon cais­son de basse ou un casque qui fait vibr­er les écoutilles.

Many Reasons — Obsessed [Intec Digital]

Change­ment d’am­biance rad­i­cale avec Many Rea­sons, duo ital­ien égale­ment con­nu sous le nom de Mini­Cool­Boyz. Ils sig­nent sur Intec Dig­i­tal, le label de Carl Cox, un deux-titres de pure tech­no, s’en­gouf­frant pour “Obsessed” dans la brèche déjà sou­vent exploitée du “on met un gros pied effi­cace, des syn­thés un peu dark et on fait répéter en boucle un mot par une voix mys­térieuse”. Déjà vu donc, mais tout de même impa­ra­ble, par­fait pour un mix de gros fes­ti­val. Pas de voix sur la face B, mais tou­jours cette tech­no lanci­nante qui ferait le bon­heur d’une Char­lotte de Witte en plein set.

Maze — Matter [auto-production]

Tech­no tou­jours ! En atten­dant de les voir dans une semaine au fes­ti­val La Dou­ve Blanche, les deux garçons der­rière Maze sor­tent aujour­d’hui leur pre­mier EP où se mélan­gent trit­urages de machines et ambiances anx­iogènes. Exem­ple ultime : cette mon­tée au milieu du titre “Cor­ri­dor”, se con­clu­ant sur un mini-drop aux sonorités hardtek… Pour repar­tir de plus belles vers des boucles, kicks et autres lignes de bass­es flip­pantes. Prenant.

Kandiafa — Mali Country Remixes [Pschent]

Après toute cette tech­no, ça ne fera pas de mal de repar­tir vers des sonorités un poil plus chaleureuses. Et quoi de mieux pour ça qu’un album de remix­es du musi­cien malien Kan­di­afa, neveu de Mama Sis­soko, et col­lab­o­ra­teur d’Ali Far­ka Touré ? Ghost Of Christ­mas, Maw­im­bi, Sébastien For­rester et St-Germain offrent cinq relec­tures entre world et afro-house — St-Germain, tou­jours aus­si pas­sion­né de musiques africaines, en a même filé deux.

King Doudou feat Danitsa — Ndombolo N03 [Argent sale]

On a repéré Dan­it­sa il y a quelques mois sur la scène du Radio Meuh Cir­cus Fes­ti­val, en se dis­ant qu’on allait enten­dre bien­tôt par­ler d’elle tant sa per­for­mance a retourné le chapiteau enneigé. Et voilà que la rappeuse-chanteuse-performeuse épatante s’as­so­cie au pro­duc­teur King Doudou, vu récem­ment au Sonar, pour un nou­veau titre afro-trap ! A l’o­rig­i­nal mix hyper énergique, s’a­joute une “ver­sion dub”, plus élec­tron­ique et peut-être plus sub­tile. Dan­it­sa, à suiv­re, absolument.

Let’s Eat Grandma — I’m All Ears [Transgressive]

On vous en par­lera bien plus en détail dans notre prochain Tsu­gi en kiosque le same­di 7 juil­let : avec leur deux­ième album I’m All Ears, les deux jeunes Anglais­es (19 ans à peine) de Let’s Eat Grand­ma couchent sur un disque pop les inter­ro­ga­tions liées au pas­sage à l’âge adulte. Un thème vu et revu dirons les mau­vais­es langues. Peut-être pas avec ce mélange fin entre matu­rité et insou­ciance, et cette ouver­ture bien­v­enue aux sonorités électroniques.

(Vis­ité 582 fois)