Crédit : Julien Salaneuve

Ça sort aujourd’hui : vendredi 31 mai

C’est ven­dre­di, c’est jour de sor­tie ! Vu qu’il est par­fois dif­fi­cile de s’y retrou­ver avec tous les dis­ques qui sor­tent chaque semaine, Tsu­gi a décidé de vous faciliter la tâche en vous faisant une petite sélec­tion de galettes – LPs et EPs con­fon­dus – qui vien­nent de paraître et qui nous font vrai­ment envie : voici donc de quoi accom­pa­g­n­er votre week-end avec la house éclec­tique du label Coqueli­cot Records, la tech­no désac­cordée de Daniel Ruane ou encore les inspi­ra­tions italodis­co de Jab­ber­wocky.

Various Artists — Groovin’ Up [Coquelicot Records]

Ok, ça ne sort pas vrai­ment aujour­d’hui. Si l’on triche, c’est que l’on a du mal à atten­dre. Le 4 juin prochain paraî­tra Groovin’ Up, douz­ième sor­tie du jeune label français Coqueli­cot Records. Et cinq titres sont déjà disponibles ! Fidèle à son ADN, le label nous livre un mix éclec­tique et jouis­sif, du piano affolé de “Give You Love” au syn­thé rêveur de “Bacon Groovy”. Toute­fois, tous les morceaux s’har­monisent au sein d’une house joyeuse. De Déb­o­rah Aime la Bagarre à Kazam en pas­sant par Vova Lova (alias Lok­i­boi), on dit oui. La suite, c’est mar­di prochain.

Daniel Ruane — Dawn Of The Failed Units, Pt. 1 [Failed Units]

Déroutant. Avec Dawn Of The Failed Units, Pt. 1, Daniel Ruane décolle pour un Berlin post-apocalyptique. Cap sur une tech­no sèche et dis­so­nante qui sec­oue fort. Très fort. Une belle entrée en matière pour le label Failed Units, qui signe ici sa toute pre­mière sor­tie, comme un man­i­feste. En effet, après être passé par Meine Nacht ou Infi­nite Machine, Daniel Ruane a fait le choix de démar­rer sa pro­pre aven­ture, aux côtés des pro­duc­teurs Carne et Vee. Qua­tre titres assour­dis­sants qui mar­quent le début d’une aven­ture avec des machines poussées au max­i­mum de leur capac­ité. Ça promet.

Jabberwocky — Italobingo / La Yara [Fait-Maison — Grand Musique Management]

Virage dis­co pour le trio français de Jab­ber­wocky avec deux nou­veaux titres : “Italob­in­go” et “La Yara”. Sur fond de syn­thés vin­tage et de house maîtrisée, “Italob­in­go” ne renie pas ses influ­ences Ita­lo dis­co — tout est dans le titre — sur près de huit min­utes. “La Yara”, avec son beat plus affir­mé et la voix éthérée d’Elisa Jo, signe l’en­volée groovy du mini EP. Inspirés par les films de science-fiction et Sal­vador Dali, Camille Cama­ra (piano), Emmanuel Bre­tou (gui­tare et basse), et Simon Pas­quer (sam­pling) sont devenus les spé­cial­istes de cette musique onirique : “On pense que la musique est une sorte de thérapie, qu’elle peut aider tout le monde, tous les jours, comme une reli­gion.”

 

(Vis­ité 1 122 fois)