Ça sort aujourd’hui : vendredi 6 octobre

C’est ven­dre­di, c’est jour de sor­tie ! Vu qu’il est par­fois dif­fi­cile de s’y retrou­ver avec tous les dis­ques qui sor­tent chaque semaine, Tsu­gi a décidé de vous faciliter la tâche en vous faisant une petite sélec­tion de galettes – LPs et EPs con­fon­dus – qui vien­nent de paraître et qui nous font vrai­ment envie. Voici donc de quoi accom­pa­g­n­er votre week-end !

Red Axes  — Kala­col [Life And Death]

A peine viennent-ils de sor­tir leur album Beach Goths au début de l’été que Dori Sadovnik et Niv Arzi sont déjà de retour aux fourneaux. Sor­ti sur le label de Man­fre­di Romano alias DJ Ten­nis, Life And Death, leur nou­v­el EP Kala­col nous entraîne dans dif­férentes atmo­sphères. Deep et shamanique sur “Kala­col”, rock psy­ché avec “Vego Gam”, encore une fois deep mais plus obscure sur “Round” et trib­ale avec “Sami”.

Voigt & Voigt  — Spe­ich­er 99 [Kom­pakt Extra]

L’un a fondé le label Kom­pakt avec Michael May­er et Jür­gen Paape, l’autre a large­ment par­ticipé à son expan­sion en tant que pro­duc­teur : les frères Wol­fang et Rein­hard Voigt sig­nent une nou­velle fois un Spe­ich­er de haut vol. En par­al­lèle de leurs car­rières respec­tives très pro­lifiques, la fratrie se réu­nit occa­sion­nelle­ment sous l’alias Voigt & Voigt don­nant lieu à des sor­ties effi­caces et per­cu­tantes. Déjà respon­s­ables des Spe­ich­er 3, 5, 10, 22, 54 et 69, les frères Voigt nous embar­quent ici pour un voy­age aus­si bien tech­no, brut et linéaire sur “San­fte Grüsse” que noise, ambi­ent et expéri­men­tal avec “Durch­dringung”.

Kias­mos  — Blurred [Erased Tapes Records]

Une de leur sor­tie des plus “lumineuses” d’après Jamus Ras­mussen et Óla­fur Anarlds. Après avoir par­cou­ru le monde, enchaî­nant les con­certs sans relâche, les Islandais de Kias­mos sont revenus sur leur île cette année pour mûrir leur nou­v­el EPBlurred. En plus de leurs  pro­duc­tions mélodieuses, deep et syn­thé­tiques on y retrou­ve les excel­lents remix­es de l’Anglais Bonobo (“Blurred”) et de l’Allemand Stim­ming (“Paused”), deux sources majeures d’inspirations du duo islandais.

KCPK  — Crit­ics [PIAS]

DJs offi­ciels de la mon­tée des march­es du Fes­ti­val de Cannes, Fab­rice Brov­el­li et Christophe Cau­r­ret revi­en­nent une nou­velle fois sur le label PIAS avec leur nou­v­el EP Crit­ics. Alors que le morceau orig­i­nal “Crit­ics” évolue sur un rythme lent aux bass­es per­cu­tantes, et dégage un cer­tain spleen, ses relec­tures par Get A Room!, Shall Ocin et FKCLUB lui don­nent une toute autre dimen­sion. Down-tempo pour le pre­mier, tech­no pour le sec­ond et rock alter­natif sat­uré pour le dernier.

Témé Tan  — Témé Tan [PIAS]

La musique de Témé Tan a claire­ment le goût d’ailleurs. Entre des mélodies pops et des com­po­si­tions hip-hop et élec­tron­iques, le pre­mier album de Tan­guy Hae­sevoets puise son inspi­ra­tion dans les dif­férents voy­age de l’artiste (Brésil entre autres) ain­si que dans son Con­go natal. Un grand bol d’air musi­cal, qui prou­ve encore une fois la qual­ité de la scène brux­el­loise.

Shige­to  — The New Mon­day [PIAS]

Detroit II”, le pre­mier morceau du qua­trième album de Shige­to, annonce la couleur en nous plongeant directe­ment dans une ambiance jazzy tamisée, ryth­mée par une basse groovy. Ambiance que l’on retrou­ve d’ailleurs à trois repris­es sur le doux “In Case You For­got”, “There’s A Vibe Tonight” en col­lab­o­ra­tion avec la chanteuse Kaleena Zan­ders sur des mesures plus housy, et en clô­ture avec le sen­suel “When We Low”. A l’opposé, les autres morceaux nous emmè­nent vers des sen­tiers rap à l’image de “A2D” ou encore trap avec “Don’t Trip”.

(Vis­ité 462 fois)