Skip to main content
Instagram de Brice Coudert
29 novembre 2021

Cette nuit où Virgil Abloh a joué à Concrete pour la Fashion Week

par Sylvain Di Cristo

C’était en 2019, et on s’en souvient parce que le monde de la mode n’avait jamais beaucoup fricoté avec Concrete. Alors quand il a été annoncé que Virgil Abloh, meilleur ami de Kanye West, DA de Louis Vuitton et créateur de la marque Off-White, allait passer derrière les sacro-saintes platines du club phare de la techno en France, les sourcils se sont levés et les regards se sont braqués sur son directeur artistique, Brice Coudert. Il revient pour Tsugi sur comment cela s’est déroulé, et lui rend un touchant hommage au lendemain de sa soudaine disparition.

« J’avais été contacté par la team de Virgil car il voulait organiser un événement à Concrete pour la Fashion Week en janvier 2019. Sur le papier, la Fashion Week, ça n’était pas vraiment mon délire, mais le projet était quand même plutôt séduisant : faire une after party de Fashion Week, ouverte à tous, avec entrée gratuite et un line up regroupant Thom Yorke, Gilles Peterson, Low Jack, Venus X, Zomby, Louisahhh… C’était quand même plutôt classe artistiquement, y compris en termes de statement.

Mais ce qui m’a le plus frappé, c’est de voir son enthousiasme le jour J. Loin du cliché de la superstar blasée, le mec m’a avoué que c’était pour lui un rêve qui s’accomplissait d’organiser ce genre d’événement à Concrete. Voir un gars aussi célèbre et influent que lui, être comme un gosse dans le DJ booth pendant son set, à prendre autant de plaisir à jouer de la musique et montrer autant de passion, a vraiment été une très grosse inspiration pour moi. Et l’est toujours aujourd’hui.

Par la suite, on est resté en contact. Il appréciait que je lui envoie de la musique de temps en temps. Du coup, je lui balançais des trucs vraiment très pointus. Il a d’ailleurs joué un morceau d’Emma DJ sorti sur mon label Lavibe à Coachella, et été une des premières personnes à supporter le maxi de GЯEG sorti en juin dernier.

Je trouve ça quand même beau qu’un mec qui devait taffer sur ses collections LVMH et Off-White, ou sur Donda de Kanye West, restait accessible à ce point-là, et surtout, comprenait que c’était dans l’underground que tout se passait. »

Visited 37 times, 1 visit(s) today