Chorale et house tribale : le nouvel album de Simian Mobile Disco est excellent

En six albums, le duo Simi­an Mobile Dis­co a évidem­ment eu un peu de temps pour se pencher sur LA grande ques­tion : com­ment faire évoluer la musique élec­tron­ique, genre jeune, sen­sé être nova­teur… Et pour­tant tout à fait capa­ble de tourn­er en rond ? Avec Mur­mu­ra­tions, la réponse se trou­vera loin des machines, mais dans le plus vieil instru­ment de l’humanité : les voix. Et pas n’importe lesquels ! James Ford et Jas Shaw se sont en effet entourés du Deep Throat Choir (on ne traduira pas), col­lec­tif féminin et chorale respon­s­able en 2009 d’une reprise virale de “You’re Gonna Miss Me” de la Carter Fam­i­ly. Le morceau de 1931 était revis­ité sur Youtube avec gob­elets en plas­tique et clape­ments de mains — rigo­lo et malin, bien que mal­heureuse­ment repris à toutes les sauces par des goss­es voulant épa­ter la galerie en repas de famille. Mais ne restons pas trau­ma­tisés par neuf ans d’eco-cups mal­traitées : le Deep Throat Choir, c’est aus­si un bon album 100% vocal sor­ti l’année dernière, et donc, aujourd’hui, une par­tic­i­pa­tion active à ce Mur­mu­ra­tions… Qui n’a pas grand-chose de mur­muré : les voix, bien que par­fois traitées avec un écho rap­pelant des sons de syn­thés (on ne va pas refaire les Simi­an !), sont mis­es en avant tout au long de ce disque de house assez trib­ale. Les poten­tiels tubes sont légions, de “Caught In A Wave” à “Defend­er”, les per­cus­sions éton­nent (“We Go”), quelques nappes sont de sor­ties (“Glid­ers”)… Ce Mur­mu­ra­tions de Simi­an Mobile Dis­co est exta­tique, dansant et réus­si. Et le fait que ce duo col­lec­tion­neur de hits envis­age le futur de l’électronique avec une chorale fémi­nine et fémin­iste ne gâchera rien.

Si vous êtes plutôt Spo­ti­fy :

(Vis­ité 756 fois)