Skip to main content
6 septembre 2013

Chronique : Congo Natty – Jungle Revolution

par rédaction Tsugi

La jungle n’est pas morte, la jungle ne mourra jamais. Un message qui ne fera pas plaisir à une supposée intelligentsia de la musique électronique qui se pince le nez dès que l’on prononce son nom. Pourtant sans jungle, pas de UK garage, pas de grime, pas de dubstep. On reconnaîtra quand même que le style de prédilection de Shy FX ou General Levy ne s’était guère retrouvé sous les feux de l’actualité ces derniers temps.

C’est le vétéran Congo Natty, alias Rebel MC, qui sonne à nouveau la charge après avoir posé les bases du genre dès 1991 et son maxi “Tribal Base”. Pas uniquement centré sur la jungle, débordant largement sur le reggae, le dub et le ragga, truffé d’invités, Jungle Revolution lève le poing très haut à grand coup d’infrabasses et de breakbeats incandescents. L’énorme “UK Allstars” qui réunit une dream team de MC’s britanniques (il y a même le revenant General Levy) justifie à lui seul l’existence d’un disque qui ravira les fans. Booooooyaka ! (Max di Caro)

Jungle Revolution (Big Dada/Pias)

Visited 25 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply