Chronique & écoute : DJ Koze — DJ Kicks

Aux com­man­des de ce (déjà) cinquan­tième volet de DJ Kicks, DJ Koze explore plusieurs facettes styl­is­tiques, loin de ses dernières sor­ties techno-house sur son label Pam­pa. Au pro­gramme, dix-sept pistes au spec­tre large, basé sur les couleurs et les har­monies plus que sur les beats, saupoudré d’une pointe de mélan­col­ie et d’humour pro­pre à DJ Koze. En y réfléchissant bien, son dernier album Amyg­dala était déjà parsemé de morceaux moins tech­no… On le voit ain­si étaler ses pre­mières amours et son passé de beat­mak­er, en glis­sant dans ce mix Fred­die Gibbs & Madlib, le rappeur Home­boy Sand­man, ou des groupes un peu plus dif­fi­cile­ment caté­goris­ables comme cLOUD­DEAD, ici remixé par Boards Of Cana­da, ou encore Mnds­gn et son poignant “Camel­blues”. On trou­ve aus­si, en toute lib­erté, du William Shat­ner, le roi du par­ler et sa pop peu con­ven­tion­nelle, de l’indie comme Broad­cast, des edits à tout-va, des inter­ludes rêveurs, des chan­sons à 300 000 vues Youtube, des pro­duc­tions deep house (Ses­sion Vic­tim, Frank & Tony ou encore Mar­cel Fen­gler). En bref, pas mal de petites pépites sur lesquelles il serait inutile de vouloir appos­er une éti­quette puisqu’elles for­ment un tout qui fonc­tionne à mer­veille, ouvre nos hori­zons et épanche notre soif d’altérité. On n’en attendait pas moins de DJ Koze. (Estelle Morfin)

(Vis­ité 123 fois)