Skip to main content
4 juin 2015

Chronique & écoute : Jamie xx – In Colour

par rédaction Tsugi

Si ces six dernières années, les occasions d’apprécier les productions de Jamie XX n’ont pas manqué, on a eu moins souvent l’opportunité de savourer son travail en solo. Trois petits maxis en tout et pour tout, dont le lumineux “Far Nearer” en 2011, qui suggéraient que si d’aventure ce grand timide, peu enclin à se glisser sous les feux des projecteurs, se décidait un jour à sortir un album, celui-ci se hisserait sans problème au niveau de ses productions pour The XX ou Gil Scott-Heron. Voire au-dessus. Ce qui est sans doute le cas. Ce qui est sûr, c’est que ce premier album est à la hauteur de ce qu’on pouvait espérer de la part de l’Anglais. Enregistré l’été dernier à Londres entre deux soirées passées au club Plastic People, il est à l’image du contexte dans lequel il a été conçu : un disque à la fois estival et très britannique, où rythmiques dubstep, garage et jungle se parent d’ornements caribéens, de guitares baléariques et de nappes solaires, où légèreté et mélancolie se confondent dans des volutes planantes. Le disque de l’été, haut la main. (Gérome Darmendrail)

Visited 5 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply