Skip to main content
29 août 2012

Chronique : Saschienne – Unknown

par rédaction Tsugi

Retour à la case Kompakt pour Sascha Funke, plus de douze ans après y avoir publié ses premiers EP’s, Campus et Safety First. Suivant la grande saignée artistique qui a également vu partir de BPitch Control Modeselektor et Paul Kalkbrenner, Funke est revenu à Cologne avec de nouvelles idées plein ses disques durs. Plutôt que donner suite à son très bel album Mango de 2008, il s’est embarqué dans un nouveau projet appelé à durer, Saschienne, aux côtés de sa femme Julienne, musicienne accomplie et danseuse contemporaine semi-professionnelle (voilà qui situe le personnage).

Plus que du Funke où se pose la voix de Julienne, la techno romantique de Saschienne s’éloigne des dancefloors, et suivant l’exemple de Bruno Pronsato avec Public Lover, badine de mélopées en mélopées, ajoutant ça et là des beats discrets, des cordes, des nappes neurasthéniques, de petites mélodies. Jouant sur le minimalisme, Sachienne déroule le long des huit titres de Unknown un douillet tapis électronique axé sur les atmosphères et la langueur, envoûtant l’auditeur patient. Un album délicat flirtant parfois avec la préciosité. Les qualités de ses défauts en somme. (Benoît Carretier)

Unknown (Kompakt/Modulor)

Visited 17 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply