Skip to main content
20 août 2012

Chronique : The Coup – Sorry To Bother You

par rédaction Tsugi

Même si avec la crise économique, le mouvement Occupy et Obama, il semble moins difficile aujourd’hui d’assumer ses penchants gauchistes aux États-Unis, The Coup reste une incongruité au sein d’un rap US qui continue de prôner la ­réussite individuelle, l’argent, les putes et la dope. “Dites au département de la Sécurité intérieure que nous sommes une bombe”, lâche Boots Riley sur “Magic Clap”, en ouverture du sixième album de ce groupe né il y a plus de vingt ans, où l’on ne s’étonnera pas de ne pas trouver Rick Ross en ­featuring. Toujours aussi engagés, les Californiens n’ont pas non plus changé de cap d’un point de vue musical, fidèles à un son remuant et funk, auquel ils ont cette fois adjoint quelques guitares punk, conséquence, sans doute, de la récente collaboration de Boots Riley avec Tom Morello, le guitariste de Rage Against The Machine, au sein de Street Sweeper Social Club. Le résultat ressemble parfois à du OutKast mélangé avec du LCD Soundsystem. Autant dire que ça aide à faire passer le message ­politique. (Gérome Darmendrail)

Sorry To Bother You (Anti-/Pias)

Visited 15 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply