À voir : Clara Luciani reprend “La chanson de Delphine”, en collaboration avec Vladimir Cauchemar

Non vous n’êtes pas devant la pub du dernier par­fum de Dior ou Givenchy mais bien en train de regarder le dernier clip de la chanteuse Clara Luciani. Elle s’as­so­cie cette fois-ci au pro­duc­teur français Vladimir Cauchemar pour repren­dre un clas­sique issu du film Les demoi­selles de Rochefort : “La chan­son de Del­phine”. Réal­isé par Jacques Demy, ce long-métrage est une comédie musi­cale ayant pour actri­ces prin­ci­pales Cather­ine Deneuve et sa soeur Françoise Dor­léac et dont la bande orig­i­nale a été com­posée par le célèbre musi­cien français Michel Legrand. Cette chan­son est tirée d’une scène dans laque­lle Del­phine Gar­nier, jouée par Deneuve, vient de se sépar­er de son amoureux et rêve d’un idyle avec un autre homme. Pour l’anec­dote, ce n’est pas véri­ta­ble­ment elle qui chante mais la chanteuse française Anne Ger­main, qui la dou­blera aus­si dans Peau d’âne, un autre film de Jacques Demy.

Clara Luciani reprend donc cette chan­son dans un style un peu dif­férent. D’un orchestre sym­phonique, on passe à une reprise sobre avec un sim­ple piano-voix. La légère touche Vladimir Cauchemar est apportée par un petit drum kick et une per­cus­sion qui s’en­ten­dent dis­crète­ment der­rière la voix plus imposante de la chanteuse. Le clip est lui min­i­mal­iste avec cette esthé­tique en noir et blanc dans lequel les deux musi­ciens s’en­la­cent et pren­nent la pose comme des man­nequins. À tra­vers “La chan­son de Del­phine”, Clara Luciani évoque son amour pour les com­po­si­tions de Michel Legrand et Les Demoi­selles de Rochefort, elle qui déclare que sa vie a bas­culé lorsqu’elle a vu le film à huit ans, lors d’une sor­tie sco­laire. Ceci explique pourquoi cette reprise sera présente sur la réédi­tion de son dernier album Sainte-Victoire, à paraître le 22 novem­bre prochain. Cinqs titres inédits s’a­jouteront à ce LP déjà disque de pla­tine. Pas de doute, c’est Noël avant l’heure pour les fans de la chanteuse mais aus­si l’oc­ca­sion de se refaire ce clas­sique du ciné­ma français.

Pour les plus nos­tal­giques des Demoi­selles de Rochefort, la ver­sion orig­i­nale de “La Chan­son de Del­phine” est disponible juste ici :

(Vis­ité 2 800 fois)