Reading festival 2016. Crédit photo : Jack Cheesborough

Clean Up Britain propose d’instaurer une caution de £25 pour les festivaliers qui abandonnent leurs tentes au Royaume-Uni

Laiss­er son matériel de camp­ing sur le site d’un fes­ti­val à la fin de l’événe­ment, c’est devenu une habi­tude pour cer­tains fes­ti­va­liers. C’est pourquoi l’as­so­ci­a­tion écol­o­giste Clean Up Britain pro­pose d’in­stau­r­er une cau­tion de £25 (soit 27 euros) pour tous les campeurs de fes­ti­vals qui aban­don­nent leurs tentes. Cette propo­si­tion inter­vient après la pub­li­ca­tion de pho­tos aéri­ennes en ligne post-Reading Fes­ti­val où l’on voit claire­ment le matériel de camp­ing lais­sé à l’a­ban­don.

John Read, le fon­da­teur de l’as­so­ci­a­tion Clean Up Britain, espère que “cette cau­tion évite le triste paysage de mil­liers de tentes aban­don­nées aux fes­ti­vals Read­ing et Leeds”, déclare-t-il au média bri­tan­nique The Inde­pen­dent. Par ailleurs, l’As­so­ci­a­tion pour les Fes­ti­vals Indépen­dants explique qu’une tente est prin­ci­pale­ment com­posée de plas­tiques et cor­re­spond à l’équiv­a­lent de 8 750 pailles et 250 ver­res en plas­tiques. D’où la néces­sité d’éviter l’usage unique de son matériel afin d’empêcher ce gâchis. Cette même organ­i­sa­tion a estimé que 250 000 tentes étaient délais­sées chaque année en fes­ti­vals au Royaume-Uni. On vous laisse faire le cal­cul et garder votre bonne vieille tente Quechua pour le bien-être de la planète.

(Vis­ité 365 fois)