Skip to main content
©Lily Rault
25 novembre 2021

Clubs, bars, salles de concert : le « contraignant » retour du port du masque obligatoire

par Sylvain Di Cristo

Le ministre de la Santé Olivier Véran vient de l’annoncer dans sa dernière prise de parole du jeudi 25 novembre, le retour de l’obligation du port du masque « partout en intérieur », parmi les mesures pour tenter d’endiguer la hausse des contaminations dans le pays.

La mesure est claire, énoncée par le ministre de la Santé : « Un décret rendra à nouveau obligatoire le port du masque partout en intérieur » et s’appliquera dès vendredi dans les lieux recevant du public, y compris les lieux où le pass sanitaire est réclamé.

Il a également précisé que « les préfets seront aussi habilités à rendre obligatoire le port du masque pour des événements en extérieur, tels que, par exemple, les marchés de Noël ou des brocantes ».

« C’est hyper contraignant. »

Une mauvaise nouvelle, surtout pour les clubs, bars et salles de concert qui sont pris de court par la décision du gouvernement : « On ne sait pas encore comment nous allons faire, on va décider de tout ça cet après-midi lors d’un conseil extraordinaire, nous confie le directeur de la communication du club parisien Badaboum Bertrand Lachambre, mais les événements de demain sont sur le fil, on ne sait pas si on va rester ouverts. »

Même stupeur du côté du Rex Club qui réfléchit en « attendant de voir le décret publié au journal officiel ». Le Badaboum complète : « C’est hyper contraignant. On se demande aussi comment va réagir le public, si ça ne va pas l’effrayer et l’empêcher de venir en club… » Une inquiétude partagée par la salle de concert du Parc de la Villette Le Trabendo, qui a peur pour ses finances : « Ça risque de fragiliser une fois de plus nos économies déjà bien mises à mal. »

Résignée, la salle de concerts « prendra les mesures qu’on nous demande de prendre : on continuera à vérifier les pass sanitaires de tout le monde et on veillera au maximum à ce que le public comme le staff portent bien le masque dans la salle. Après tout ce qu’on a subi, on est les derniers à vouloir que l’épidémie reprenne et nous oblige à fermer les lieux. »

« Ça risque de fragiliser une fois de plus nos économies déjà bien mises à mal. »

Parmi les nouvelles mesures annoncées par Olivier Véran ce jeudi, figurent aussi l’ouverture du rappel de vaccination à tous les majeurs ou encore la réduction de la durée de validité des tests PCR. Un nouveau confinement ou couvre-feu n’est en revanche pas prévu, et aucune jauge n’est imposée dans les lieux de rassemblement du public. « Ce n’est pas du tout d’actualité » a ajouté le ministre de la Santé lors de sa conférence de presse.

Visited 96 times, 1 visit(s) today