Skip to main content
Le club Printworks à Londres
4 juin 2020

Comment concrètement soutenir les artistes impactés par la crise du Covid-19

par Arthus Vaillant

Bandcamp mène depuis mars des journées de solidarit, tous les premiers vendredis du mois, envers les labels et artistes en difficulté. La prochaine campagne se déroule demain sur Bandcamp. Une centaine d’artistes et labels ont pour l’occasion décidé de sortir des contenus exclusifs ou reverser leurs gains à des associations luttant pour la justice raciale.

Alors que certaines plateformes de streaming sont dans le viseur des artistes et labels pour les faibles rémunérations envers les artistes, Bandcamp, malgré la pandémie fait figure de modèle de solidarité. Lorsque le virus frappait la planète de plein fouet et mettait à mal l’industrie musicale, la plateforme s’est décidée à faire des opérations de solidarité. Dans un communiqué partagé sur leur site le 27 avril, Bandcamp annonçait que durant les journées du 1er mai, le 5 juin et le 3 juillet, la plateforme allait laisser leurs parts sur les ventes de disques et produits dérivés aux artistes et labels.

Pour rappel, d’habitude Bandcamp récupère une part équivalente à 15% des ventes numériques et 10% du merchandising. Durant une précédente opération, le 20 mars, la plateforme avait enregistré un total de 800 000 produits achetés, pour 4,3 millions de dollars de ventes, un chiffre 15 fois supérieur aux autres vendredis. La prochaine journée de solidarité se trouve être demain, le 5 juin.

Dans un article paru hier, la plateforme a partagé une liste « d’artistes et de labels préparant des sorties spéciales pour vendredi, y compris ceux qui font don de leur part à des organisations soutenant la justice raciale et le changement ».

Ils sont plus d’une centaine à s’être portés volontaires. Parmi eux, le groupe Hotel Neon va faire don de toutes ses recettes à Campaign Zero, une organisation qui milite contre les violences policières aux Etats-Unis, tandis que Partisan Records va de son côté partager la totalité de ses revenus numériques avec ses artistes et sortir de nouveaux albums du chanteur Westerman. La liste complète est à retrouver ici.

 

À lire également
Mort de George Floyd : l’industrie de la musique lève le poing

 

Dans le même temps, face à la crise politique et sociale qui frappe les États-Unis depuis le meurtre de George Floyd, Bandcamp avait instauré une journée de solidarité pour soutenir « la justice raciale, l’égalité et le changement ». Le 19 juin, tous les gains seront reversés à l’organisation de défense des droits civils NAACP Legal Defense and Educational Fund. Pour soutenir le mouvement, Crack Magazine a répertorié des pétitions et autres fonds de donation pour entre autres Black Lives Matter, Movement for Black Lives ou George Floyd Memorial Fund. La liste est à retrouver ici.

Visited 34 times, 1 visit(s) today