Le club Printworks à Londres

Comment concrètement soutenir les artistes impactés par la crise du Covid-19

Band­camp mène depuis mars des journées de sol­i­dar­it, tous les pre­miers ven­dredis du mois, envers les labels et artistes en dif­fi­culté. La prochaine cam­pagne se déroule demain sur Band­camp. Une cen­taine d’artistes et labels ont pour l’oc­ca­sion décidé de sor­tir des con­tenus exclusifs ou revers­er leurs gains à des asso­ci­a­tions lut­tant pour la jus­tice raciale.

Alors que cer­taines plate­formes de stream­ing sont dans le viseur des artistes et labels pour les faibles rémunéra­tions envers les artistes, Band­camp, mal­gré la pandémie fait fig­ure de mod­èle de sol­i­dar­ité. Lorsque le virus frap­pait la planète de plein fou­et et met­tait à mal l’in­dus­trie musi­cale, la plate­forme s’est décidée à faire des opéra­tions de sol­i­dar­ité. Dans un com­mu­niqué partagé sur leur site le 27 avril, Band­camp annonçait que durant les journées du 1er mai, le 5 juin et le 3 juil­let, la plate­forme allait laiss­er leurs parts sur les ventes de dis­ques et pro­duits dérivés aux artistes et labels.

Pour rap­pel, d’habi­tude Band­camp récupère une part équiv­a­lente à 15% des ventes numériques et 10% du mer­chan­dis­ing. Durant une précé­dente opéra­tion, le 20 mars, la plate­forme avait enreg­istré un total de 800 000 pro­duits achetés, pour 4,3 mil­lions de dol­lars de ventes, un chiffre 15 fois supérieur aux autres ven­dredis. La prochaine journée de sol­i­dar­ité se trou­ve être demain, le 5 juin.

Dans un arti­cle paru hier, la plate­forme a partagé une liste “d’artistes et de labels pré­parant des sor­ties spé­ciales pour ven­dre­di, y com­pris ceux qui font don de leur part à des organ­i­sa­tions sou­tenant la jus­tice raciale et le changement”.

Ils sont plus d’une cen­taine à s’être portés volon­taires. Par­mi eux, le groupe Hotel Neon va faire don de toutes ses recettes à Cam­paign Zero, une organ­i­sa­tion qui milite con­tre les vio­lences poli­cières aux Etats-Unis, tan­dis que Par­ti­san Records va de son côté partager la total­ité de ses revenus numériques avec ses artistes et sor­tir de nou­veaux albums du chanteur West­er­man. La liste com­plète est à retrou­ver ici.

 

À lire également
Mort de George Floyd : l’industrie de la musique lève le poing

 

Dans le même temps, face à la crise poli­tique et sociale qui frappe les États-Unis depuis le meurtre de George Floyd, Band­camp avait instau­ré une journée de sol­i­dar­ité pour soutenir “la jus­tice raciale, l’é­gal­ité et le change­ment”. Le 19 juin, tous les gains seront rever­sés à l’or­gan­i­sa­tion de défense des droits civils NAACP Legal Defense and Edu­ca­tion­al Fund. Pour soutenir le mou­ve­ment, Crack Mag­a­zine a réper­torié des péti­tions et autres fonds de dona­tion pour entre autres Black Lives Mat­ter, Move­ment for Black Lives ou George Floyd Memo­r­i­al Fund. La liste est à retrou­ver ici.

(Vis­ité 416 fois)