© rajatonvimma

Conflit en Ukraine : une petite sélection des meilleures compilations caritatives de la scène électro

La sol­i­dar­ité inter­na­tionale pour l’Ukraine s’in­ten­si­fie depuis l’in­va­sion russe le 24 févri­er dernier. Les acteurs de la scène élec­tron­ique se mobilisent eux aus­si pour venir en aide au peu­ple ukrainien. Entre DJ-sets en stream­ing et com­pi­la­tions car­i­ta­tives, voici quelques ini­tia­tives de labels et artistes qui ont attiré notre attention.

Sur les réseaux soci­aux les sou­tiens de la scène élec­tron­ique à l’Ukraine se mul­ti­plie depuis le début du con­flit. En Europe plusieurs labels et artistes majeurs s’en­ga­gent en pro­posant des com­pi­la­tions dont les béné­fices sont des­tinés à des organ­i­sa­tions human­i­taires comme le Comité inter­na­tionale de la Croix-Rouge. Ain­si, le label bri­tan­nique Freero­ta­tion, attaché au fes­ti­val du même nom, a sor­ti une com­pi­la­tion inti­t­ulée Dove le 11 mars dernier, inclu­ant notam­ment des titres de Move D, Julie Marghi­lano, Sebas­t­ian Mul­laert ou Shawn Rudi­man. Une démarche reprise aus­si plus à l’est en Europe, le 7 mars 2022 par le label de Budapest Dal­ma­ta Daniel avec une com­pi­la­tion où fig­urent notam­ment The Hack­er et Mael­strom.

En Angleterre,  le col­lec­tif Togeth­er with Ukraine a rassem­blé plus de 100 DJ-producteurs de drum n’bass pour une com­pi­la­tion car­i­ta­tive. Ici encore la Croix Rouge reçoit l’en­tièreté des béné­fices générés. La scène mod­erne jazz a aus­si souhaité se join­dre aux mou­ve­ments de sou­tien avec sa pro­pre com­pi­la­tion sur le label fin­landais We Jazz Record.

 

À lire également
Le meilleur de la scène électro se réunit sur deux projets en soutien à l’Ukraine

 

Et bien évide­ment la scène tech­no berli­noise s’est aus­si mobil­isée le 28 févri­er dernier, seule­ment quelques jours après le début du con­flit, en musique et dans une com­pi­la­tion dont les béné­fices sont à l’at­ten­tion de la fon­da­tion Return Alive. Ben Klock, Mar­cel Dettman, Raär, Julian Muller et D Car­bone entre autres sont présents sur ce joli projet.

Il n’y a pas que les artistes qui se mobilisent, les clubs et insti­tu­tions égale­ment. Au cœur du con­flit en Ukraine, le club de Kiev ∄ a lancé un fonds com­mu­nau­taire four­nissant un sou­tien financier, à la com­mu­nauté musi­cale et cul­turelle en Ukraine. La plate­forme de dif­fu­sion en direct et en ligne, Echio organ­ise des ses­sions de col­lecte de fonds durant des DJ-sets en live notam­ment avec le français Bam­bounou et Fal­ty­DL à par­tir du lun­di 14 mars. Ces pro­jets sont aus­si impor­tants que fort musi­cale­ment, se sou­venir est une belle manière de lut­ter en com­pag­nie des artistes et des insti­tu­tions de la scène musicale.

(Vis­ité 491 fois)