Coup de pouce : Joesef

Par­fois on tombe dans nos mails sur un morceau, un clip ou un artiste qui nous colle à notre chaise. Alors on en par­le, tout sim­ple­ment, comme ici avec Joe­sef. Ce sont les “coups de pouce” de la rédac’.

Vous n’avez pas fini d’en­ten­dre par­ler de lui. Le gros coup de coeur du jour s’ap­pelle Joe­sef, un artiste orig­i­naire de Glas­gow en Ecosse et atten­tion, c’est très addic­tif. Tout nou­veau sur la scène musi­cale, il vient de sor­tir le 18 octo­bre dernier son pre­mier EP inti­t­ulé Play Me Some­thing Nice. Un disque qui com­prend six titres soul nav­iguant entre sen­ti­ments d’amour et de perte de l’être aimé. À l’in­térieur, il a voulu y racon­ter tout ce qu’il s’est passé autour de sa pre­mière sépa­ra­tion amoureuse et expli­quer “comme il est com­pliqué pour nous deux d’es­say­er de vivre sa vie sans la présence de l’autre”.

Les morceaux sont calmes, un brin nos­tal­giques, et surtout sub­limés par la voix sin­gulière de Joe­sef qui joue un rôle cen­tral dans cha­cune des com­po­si­tions. Sa voix sen­si­ble, mélodieuse et aéri­enne fait chavir­er l’au­di­teur dans un pur moment de douceur, hors du temps. Elle donne à l’ensem­ble de l’EP une atmo­sphère chaude et feu­trée, rap­pelant par­fois celle de Jor­ja Smith. Alors s’il rajoute en plus des sif­fle­ments, une gui­tare acous­tique et quelques per­cus­sions bien ryth­mées comme dans le titre homonyme “Play Me Some­thing Nice”, c’est car­ré­ment l’ex­tase. Pour sat­is­faire sa fan base gran­dis­sante, il entame une pre­mière tournée européenne en mars 2020. Au pro­gramme de ce tour, les villes de Berlin, Ams­ter­dam, Brux­elles, Lon­dres et Paris. Une pre­mière étape dans la jeune car­rière de cet artiste dont il fau­dra retenir le nom avec cer­ti­tude.

Il sera à Paris à La Boule Noire le 5 mars 2020. Toutes les infor­ma­tions et bil­let­terie disponible directe­ment sur la page de l’évène­ment.

Le pre­mier EP Play Me Some­thing Nice de Joe­sef est disponible à l’é­coute juste ici :

En bonus, le clip en mode ombre chi­nois du titre “Dont’ Give In” :

(Vis­ité 192 fois)