Laurent Garnier annonce trois soirées pour tourner des plans de son film documentaire

Il ne s’ar­rête jamais. Alors qu’il offi­ci­ait La Mess à Dehors Brut ce dimanche, Lau­rent Gar­nier annon­cait jeu­di dernier trois soirées au cours desquelles seront tournées des séquences de son doc­u­men­taire qui retrac­era ses trente ans de car­rière. C’est dans un post Face­book sur la page du film Lau­rent Gar­nier : Off The Record que l’an­nonce paraît. Le pro­duc­teur invite son pub­lic à trois événe­ments dans des clubs européens : le 17 jan­vi­er à Man­ches­ter (YES), le 18 à Brux­elles (Fuse) et le 26 à Paris (Rex Club). Pour chaque soirée, un ou plusieurs artistes le rejoin­dront der­rière les platines. R O S H et un secret guest en France, S3A dans la cap­i­tale belge et Dj Deep à Man­ches­ter.

Nous parta­geons l’euphorie de la vie de DJ, l’adrénaline des back­stages mais aus­si les doutes et les ques­tion­nements d’un artiste de 50 ans qui se rend compte que les dance­floors sont rem­plis de gamins qui pour­raient être ses pro­pres enfants”, con­fie Lau­rent Gar­nier. Son film est conçu comme une “oeu­vre col­lec­tive”. Cha­cun pour­ra par­ticiper à ces soirées privées et fig­ur­er dans le doc­u­men­taire réal­isé par par Gabin Rivoire — qui s’oc­cupe égale­ment des vidéos du fes­ti­val YEAH! que Lau­rent Gar­nier co-organise avec des amis dans le sud de la France. Appa­raîtront aus­si des têtes plus con­nues. Entre autres des artistes mas­sifs et emblé­ma­tiques de la musique élec­tron­ique, comme Der­rick May, Carl Cox, Pedro Win­ter, Jeff Mills. Des invités de mar­que pour le tout pre­mier long métrage du pro­duc­teur.

La soirée à Paris affiche déjà com­plet mais il est encore pos­si­ble de se ren­dre à celle de Brux­elles et de Man­ches­ter. Pour pren­dre sa place, ça se passe ici.

(Vis­ité 660 fois)