Skip to main content
Crédit : Studio Moross
25 octobre 2019

Intersect Festival : le festival d’Amazon boycotté par 800 artistes

par Claire Grazini

Le monde musical se lève contre Amazon. Près de 800 artistes ont signé une lettre ouverte adressée au géant de la technologie. Ils dénoncent l’aide de l’entreprise à l’agence de police douanière des États-Unis (United States Immigration and Customs Enforcement), plus communément appelée ICE. En effet, Amazon Web Services, filiale d’Amazon, travaille avec Palantir, société de data mining qui analyse des données et permet à l’ICE d’accroître les arrestations, détentions et expulsions de migrants causant la séparation de familles.

Quel rapport avec la musique ? Bonne question. Amazon sponsorise l’Intersect Festival, un festival éclectique à Las Vegas les 6 et 7 décembre avec à l’affiche Kaytranada, Gesaffelstein ou encore Flying Lotus. Parmi eux, The Black Madonna était programmée mais elle a poliment décliné l’invitation sur Twitter il y a une semaine : “Qu’est-ce que c’est que cette merde ? Je n’ai jamais voulu faire ça, ah ça non. Si vous étiez choqués de me voir jouer pour Amazon, et bien on est deux. Soyez patients pendant que je vais brûler des ponts. Je vous tiens au courant.”

Et le boycott continue encore avec l’apparition de cette lettre “No Music For Ice” signée par 800 artistes dont The Black Madonna, Lovefingers, Chrxstal Sarah ou encore Jordan Lee. Ils “promettent de ne pas participer à des événements sponsorisés par Amazon ou de ne pas s’engager dans des partenariats exclusifs avec l’entreprise dans le futur.” Ils ajoutent : “Nous n’autoriserons pas Amazon à exploiter notre créativité pour promouvoir son image de marque alors que l’entreprise permet des attaques contre les migrants, les communautés de couleur, les ouvriers et les économies locales. On appelle tous les artistes qui croient aux droits fondamentaux et à la dignité humaine à nous rejoindre.” Nous ne sommes pas des artistes, mais on les soutient.

Visited 17 times, 1 visit(s) today