Tsugi Daily : Flavien Berger revient avec un nouveau morceau “Deep See Blue Song”

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans modération !

L’univers abyssal du nouveau titre de Flavien Berger

Il chan­tait il y a quelques années “Océan Rouge” et “Bleu sous-marin”. Cette fois, Flavien Berg­er livre avec “Deep See Blue Song” la bande orig­i­nale d’une oeu­vre de Lau­re Prou­vost — qui a d’ailleurs écrit les paroles du morceau. “Deep See Blue Sur­round­ing You — Vois Ce Bleu Pro­fond Te Fon­dre” est présen­tée au Pavil­lon Français de la Bien­nale de Venise 2019. Les instal­la­tions de ce pro­jet com­porte des vidéos, dessins, tapis­series, céramiques, pho­togra­phies, per­for­mances… Le chant enivrant des sirènes de l’in­tro­duc­tion du morceau est suivi d’une mélodie qui rapelle des bruits de gouttes d’eau. Abyssal.

Plus d’in­for­ma­tions sur le pro­jet de Lau­re Prou­vost ici. Flavien Berg­er sera au Casi­no de Paris le 3 décem­bre.

L’ôde au gobelet préféré des festivaliers dans le dernier clip de Princesse Näpalm

Un  fond vert, des copains et un mélange de tech­no, hip hop et punk, voilà le nou­veau clip de la joyeuse bande de Princesse Näpalm. Le titre clipé est extrait de leur deux­ième EP Ten­sion Pal­pa­ble et s’in­ti­t­ule “ECOCUP$”. Il décrit l’am­biance des fes­ti­vals élec­tro et leurs dérives sur le ton de la déri­sion et d’une bonne couche d’hu­mour. Le refrain du morceau est plutôt cocasse : “Je veux mon écocup en fes­ti­val élec­tro”. Un cri du coeur qui rap­pelle à tous les tekni­va­liers l’im­por­tance d’échang­er le sym­bol­ique gob­elet en plas­tique con­tre des euros. Dans cette vidéo déli­rante, ils ramè­nent même sur scène Michael Jack­son, Mélen­chon, Maître Yoda ou encore Tupac avec des holo­grammes. Vous ne regarderez plus jamais du même oeil ce vieux relou qui veut grat­ter votre écocup en soirée !

Le dernier EP aux sonorités analogiques d’ATOEM

Explo­ration. C’est le mot qui définit le mieux ATOEM, ce duo promet­teur de la scène élec­tron­ique française. Après leur live très remar­qué lors de la dernière édi­tion des Trans Musi­cales de Rennes, le tan­dem de machin­istes est de retour avec leur EP inti­t­ulé Enter the World’s Sym­me­try. Ils plon­gent à la décou­verte de nou­velles sonorités analogiques aux notes spa­tiales. Leur set­up live ressem­ble d’ailleurs à une véri­ta­ble cock­pit avec tous ces câbles et syn­thé­tiseurs. Une instal­la­tion faite avec plusieurs machines de leur pro­pre créa­tion afin d’ex­plor­er encore plus pro­fondé­ment le fir­ma­ment de la musique élec­tron­ique. Atten­tion au décollage.

Atoem organ­ise une release par­ty à Rennes le 31 octo­bre prochain, toutes les infor­ma­tions sur la page de l’évène­ment

(Vis­ité 1 424 fois)