Coup de pouce : May Roosevelt

Par­fois, on tombe dans nos mails ou totale­ment par hasard sur un morceau, un artiste ou un clip qui nous colle à notre chaise. Alors on en par­le, tout sim­ple­ment. Ce sont les “coups de pouce” de la rédac’.

Née à Thes­sa­lonique en Grèce, May Roo­sevelt a fait ses pre­miers pas dans la musique en prenant des cours de vio­lon dès l’âge de douze ans. Neuf ans plus tard, elle délaisse son vio­lon pour appren­dre le thérémine — un des plus anciens instru­ments de musique élec­tron­ique inven­té en 1919 par le russe Lev Ser­gueïe­vitch Ter­men — pour rejoin­dre plusieurs groupes grecs, et com­mencer à pro­duire sa pro­pre musique. En creu­sant à tra­vers sa discogra­phie et ses nom­breuses col­lab­o­ra­tions, on se rend vite compte que l’artiste s’est cher­chée pen­dant plusieurs années. Après des débuts plutôt ambi­ent et expéri­men­taux avec son pre­mier EP Pan­da, sor­ti en 2009, sur le label Coorecords, puis quelques cov­ers bien per­chées (notam­ment celle de “Drain You” de Nir­vana) ou encore une par­tic­i­pa­tion à l’album El Ori­gen du groupe mex­i­cain Los Macuanos, l’artiste auto‐produit un pre­mier album élec­tron­i­ca, Haunt­ed, en 2011. La pro­duc­trice grecque revient deux ans plus tard avec un long‐format très dif­férent, entre clas­sique et élec­tron­ique, en hom­mage au poète grecque Nti­nos Chris­tianopou­los. 

Le retour de May Roo­sevelt en 2017 mar­que aus­si un virage musi­cal impor­tant dans sa car­rière, avec la sor­tie aujourd’hui de son troisième album, Junea, sur le label indépen­dant grec Inner Ear Records. Plus pop, plus mélodieux mais tou­jours en gar­dant un petit côté dark­wave et dra­ma­tique, le disque nous ramène à ses inspi­ra­tions prin­ci­pales : Mas­sive Attack, The Res­i­dents, et Björk. Surtout Björk, d’ailleurs. Entre des nappes syn­thé­tiques envoû­tantes, des ryth­miques endi­a­blées (“Air” et “Ta”), des lignes de bass­es déto­nantes (“Be” et “Let’s”), sans oubli­er des ses­sions de thérémine psy­chédéliques, on retrou­ve ici un con­den­sé har­monieux du par­cours de la com­positrice.

(Vis­ité 392 fois)