Skip to main content
© "Last Christmas" single, Wham!, 1986
27 décembre 2022

Un couple réunit l’argent pour supprimer ‘Last Christmas’ à tout jamais

par Corentin Fraisse

Un couple déteste tellement « Last Christmas » de Wham! qu’il a lancé une gigantesque collecte de fonds pour acheter les droits de la chanson, et ensuite la supprimer définitivement. Pour que personne ne l’entende plus jamais.

Certains ont des méthodes bien radicales pour arriver à leurs fins. Comme Tomas and Hannah Mazetti : ce couple habitant en Suède a l’air de haïr le tube de Wham!, sorti en 1986, puisqu’il a lancé une collecte de fonds dont le but est d’acheter les droits de la chanson… Et ainsi la supprimer de toutes les plateformes et radios. Ils ont déjà réuni plus de 51 000 dollars. Et 327 personnes ont promis de verser un total de 62 000 dollars. Mais un immense chemin reste à parcourir : les droits de la chanson, détenus par Warner Chappell Music UK, sont évalués entre 15 et 25 millions de dollars.

 

À lire aussi sur Tsugi.fr :: Mariah Carey ‘reine de Noël’ : le sujet disséqué par un enseignant-chercheur

 

Hannah, qui vit donc à Göteborg en Suède, explique les raisons de cette haine viscérale pour « Last Christmas ». L’histoire commence il y a 13 ans lorsqu’elle travaillait comme serveuse dans un café d’Oxford, et qu’elle entendait la chanson en boucle tout au long de la journée. « J’étudiais l’anglais et je faisais des extras pour payer mes factures. Le patron avait tout prévu pour les périodes de Noël, et notamment une compil’ CD avec quelques hits à l’intérieur. Il n’était pas là tout le temps, donc il ne pouvait pas ressentir à 100% la détresse -pour tout le staff du café- d’entendre « Last Christmas » plus de cent fois par jour. »

L’année dernière, pendant une soirée entre amis, Hannah et Thomas Mazetti se demandent combien chacun serait prêt à payer pour être sûr de ne JAMAIS plus entendre cette chanson. « Pas mal, en réalité ». Et cette année, quand la chanson a re-commencé à être diffusée partout, le couple s’en est souvenu et est passé à l’action. Il s’est fixé un objectif de 15 millions de dollars. Ce qui les amènera simplement en phase de négociations avec Warner Chappell Music. Si par miracle l’objectif est atteint un jour, le couple veut non seulement supprimer la chanson des plateformes et des catalogues, mais aussi jeter l’enregistrement original « dans une décharge de déchets nucléaires… pour qu’il y reste pour 2 millions d’années ».

 

Visited 780 times, 1 visit(s) today