Skip to main content
La Condition Publique
8 août 2017

Crossroads, le nouveau festival défricheur de tendances

par Antoine Tombini

On peut imaginer qu’il est difficile, aujourd’hui, de créer de nouvelles manifestations culturelles innovantes tant l’offre est multiple et variée. Et pourtant, le très prometteur Crossroads Festival nous prouve le contraire et revient pour sa seconde édition du 14 au 17 septembre prochain à la Condition Publique de Roubaix. Articulé entre conférences, ateliers et rencontres professionnelles, le festival se démarque surtout par le format, largement plébiscité, de ses concerts showcases d’une trentaine de minute permettant une réelle exploration musicale rythmée.

A la genèse de ce beau projet, une association d’acronymes insoupçonnée, la BIC (Brigade d’Intervention Culturelle), le RAOUL (Réseau des Musiques actuelles Nord-Pas de Calais), le PATCH (Pôle régional des musiques actuelles en Picardie) et le CROMA (Collectif de Réflexion Ouvert des Musiques Actuelles) oeuvrant chacun pour le développement des musiques actuelles au coeur du triangle stratégique Paris-Londres-Bruxelles.

Crossroads rassemble, par son format, deux publics, en s’adressant aussi bien aux amateurs de musiques actuelles en quête de nouveautés pop, rock, électro, rap ou hip-hop qu’aux professionnels venus signer de nouveaux artistes. Et cette année la programmation promet! On pourra ainsi retrouver en ouverture du festival, sur le nouveau campus universitaire de Roubaix, le rock expérimental de Wuman, l’électro hip-hop acidulée de Sônge ou encore le blues rock de Nine Millions Witches en open-air gratuit. En deuxième partie de soirée, les concerts (toujours gratuits) s’exporteront à la Cave des Poètes où l’on pourra planer sur la pop-psyché de Grindi Mandberg, et la douce électronica-ambient de Napoleon Gold, et s’énerver contre l’électro plus sombre de Fléau.

Place centrale du festival, les 10 000 m2 de la Condition Publique accueilleront les conférences, salons et concerts du vendredi au dimanche avec notamment You Man, Yalta Club, Bumpkin Island et tant d’autres groupes à découvrir. Nouveaux défricheurs de tendances et exportateurs de talents locaux, les organisateurs de Crossroads rêvent en grand, et espèrent d’ici cinq ans pouvoir devenir l’un des tout premiers festivals de showcases européens à l’instar du Great Escape de Brighton ou de l’Eurosonic à Groningen. Et on leur souhaite grandement !

Toutes les infos sur le site du festival

Visited 10 times, 1 visit(s) today