Gorillaz offre un clip au housy “Strobelite”

Humanz, le dernier Goril­laz, a beau être sor­ti en avril dernier, ce n’est pas une rai­son pour enter­rer tout de suite ce sin­guli­er album. Pétri de fea­tur­ings (dont un plutôt génial avec Grace Jones, l’élec­trique “Charg­er”) et hyper éclec­tique, Humanz com­porte un temps fort : “Stro­belite”. Le titre, très house et porté par la voix de Peven Everett, dénote au milieu d’un long-format plutôt porté sur le hip-hop. Autre sin­gu­lar­ité, Damon Albarn n’y chante rien, pas même un refrain. Mais ce n’est pas pour ça que ce “Stro­belite” n’a pas eu le droit à son clip ! On y retrou­ve Noo­dle, Mur­doc, 2D et Rus­sell, les qua­tre per­son­nages du groupe fic­tif, en boîte de nuit. Noo­dle et 2D retour­nent le dance­floor sous le regard mau­vais (comme d’habi­tude) de Mur­doc, ce qui donne lieu dans les com­men­taires Youtube à une foule de théories et sup­po­si­tions — est-ce que Noo­dle et 2D, mal­gré leur rela­tion qua­si pater­nelle, seront bien­tôt un cou­ple ? Est-ce que Mur­doc, jaloux, vient d’embaucher un tueur à gages pour zigouiller l’un ou l’autre de ses cama­rades ? La réponse au prochain épisode — au prochain clip, donc. En atten­dant, quelques invités de Humanz se sont incrustés dans le clip. On a notam­ment repéré De La Soul, Jehn­ny Beth (chanteuse de Sav­ages et col­lab­o­ra­trice de Trente­moller, entre autres) ou Vince Sta­ples.

Pour rap­pel, Goril­laz sera au Zénith de Paris les 24 et 25 novem­bre. Aucune autre date française n’a pour le moment été annon­cée.

(Vis­ité 564 fois)