On a tous envie d’être ce fan invité sur scène par Run The Jewels à Lollapalooza

Comme on a pu le voir dernière­ment lors d’un con­cert de Cold­play, des fans qui mon­tent sur scène peu­vent sur­pren­dre et enflam­mer les foules. Et c’est l’his­toire de Jacob Pow­ell, lors de l’édi­tion 2017 du fes­ti­val Lol­la­palooza à Chica­go, le 4 août dernier. Lors du con­cert du fameux groupe de hip-hop Run The Jew­els, le fan arbo­rant un tee-shirt à l’ef­figie de ses idol­es, tend une pan­car­te en l’air : “Laissez-moi rap­per sur ‘Leg­end Has It’ ”. Alors que les rappeurs Killer Mike et El‑D s’ap­prê­tent à repren­dre le fameux morceau, ils remar­quent le mes­sage et som­ment le jeune homme de les rejoin­dre sur scène : “Get your ass up here” — (“Ramène tes fess­es !”)

Jacob Pow­ell ne se décourage pas et sem­ble même déten­du devant les quelques 60 000 spec­ta­teurs. “Chica­go make some motherf***ing noise” s’ex­clame t’il avant de repren­dre le titre entière­ment a cap­pel­la. Le jeune fan bal­ance les pre­mières paroles et enchaîne la chan­son qu’il con­naît sur le bout des doigts sur­prenant la foule comme les deux artistes sur scène. Dans la folie de cette impro­vi­sa­tion mon­strueuse, Killer Mike porte le fan sur ses épaules pour le faire acclamer par un pub­lic en délire. Jacob Pow­ell risque de se sou­venir de cette édi­tion 2017 de Lol­la­palooza pen­dant très longtemps !

(Vis­ité 544 fois)