Skip to main content
©Clip Lose Yourself To Dance
22 février 2021

Daft Punk : les douze clips essentiels

par Carla Thorel

Les deux producteurs casqués ont annoncé leur séparation via un clip (des images tirées du film Electrorama sorti en 2006). Retour en clips phares pour un duo chez qui l’image a toujours été aussi importante que le son….

Oui, le duo formé par Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo vient de tirer sa révérence après 28 ans de collaboration (1993-2021). Une annonce inédite, faite avec un clip final nommé « Epilogue ». Logique donc de revenir sur les Daft Punk en douze clips phares, sortez les mouchoirs.

Da Funk (1995)

Ce clip réalisé par l’excellent Spike Jonze, signe notre première rencontre avec Charles, l’homme-chien. Nous le suit avec son boombox (qui fait exploser « Da Funk », évidemment) et c’est devenu culte.

Revolution 909 (1997)

Regardez-le pour la seule et bonne raison qu’il n’existe pas beaucoup de vidéos musicales qui passent d’une rave à la descente de police, jusqu’à un tutoriel complet sur la fabrication des spaghettis…

Burnin’ (1997)

Peut-être l’un de leurs clips les mieux pensés. Dans leur hommage à la house de Chicago, le duo a trouvé le moyen de faire entrer des DJ comme Sneak, Derrick Carter, Roger Sanchez et d’autres, pour leur vidéo en faisant la fête, tout ça étant le fruit du fantasme d’un enfant qui veut devenir pompier. Enfin de ce qu’on a compris.

Around the world (1997)

Une chorégraphie ultra travaillée avec des danseurs et danseuses presque tous masqués ou au visage camouflé. Ça pourrait faire flipper, mais ce clip donne plutôt envie de danser…

Harder, Better, Faster, Stronger (2001)

Des images tirées de leur film Interstella 5555 sorti en 2003, qui s’inscrit parfaitement dans le thème « androïde » qu’ils chérissent tant… Et c’est aussi sûrement le clip au refrain le plus entêtant de l’histoire des Daft Punk.

Technologic (2005)

Encore une histoire d’androïdes, de télé, de duo casqué avec pour couronner une poupée squelette dans le petit écran sur fond rouge sang, qui fait vraiment flipper. Vous nous direz, on se laisse un peu prendre par l’idée.

The Prime Time of your Life (2005)

C’est certainement la plus troublante – et étrange ? – des vidéos des Daft Punk. Une adolescente entourée de squelettes qui finit par s’évanouir ou pire… Comme une envie de fermer son ordi après l’avoir regardée.

One More Time (2007)

Des sortes de pré-Avatars des Daft Punk dans un futur lointain qui donnent à la foule ce dont elle a besoin. Pas de grosse histoire, juste un clip coloré, agréable à regarder.

Derezzed (2010)

Le duo a produit la bande originale du film Tron, Legacy dont sont tirées les images. Si vous aimez les histoires d’androïdes et de jeux style Tetris, ça avait du vous plaire.

Instant Crush (2013)


Encore un film au pitch digne d’un court métrage. Spoiler alert : il s’agit majoritairement d’un crush pas si platonique que ça entre deux statues de musée -et aussi- de plans languissants sur Julian Casablancas.

Lose Yourself to Dance (2013)

Une foule en liesse, des costumes à paillettes et des éclairages en veux-tu en voilà… Parce que les Daft Punk, c’est aussi et surtout du show.

Epilogue (2021)

Après 5 ans d’inactivité, Epilogue (22 février 2021) signe tout de même la fin d’une époque. Peut-être que le désert dans lequel se perdent les deux producteurs casqués au sein de ce clip les mènera vers des carrières solo, et on l’espère, à une vie sans casque.

 

Visited 178 times, 1 visit(s) today