© G.MORISSET

Damso, Paula Temple, Honey Dijon, 070 Shake : la prog complète de Cabaret Vert

Il est temps de revenir fouler la pelouse de Charleville-Mézières, de s’en­gouf­fr­er à nou­veau dans les méan­dres ver­doy­ants de Cabaret Vert, du 16 au 20 août prochains. L’éco-festival asso­ci­atif et indépen­dant dévoile sa pro­gram­ma­tion com­plète, avec pas moins de 48 nou­veaux artistes. Voyez plutôt. 

Bien­v­enue dans le vais­seau”. L’as­tro­naute présent sur l’af­fiche du CV 2023 a le regard tourné vers la planète fes­ti­val, comme une terre promise à retrou­ver. Et faites-leur con­fi­ance, il y a du beau monde au hublot. Abor­dons d’abord ce qui nous tit­ille d’emblée : les musiques élec­tron­iques, qui ont comme sou­vent une place de choix à Charleville-Mézières. Notam­ment sur la scène du Green­floor, per­due dans les arbres, l’une des très gross­es réus­sites qui nous avait plus que char­més lors de l’édi­tion précé­dente. On retrou­ve au line-up The Chem­i­cal Broth­ers, Paula Tem­ple, Over­mono, Apashe, Sherelle, 070 Shake, Man­drago­ra, Dylan Dylan, Calvin Har­ris, The Blessed Madon­na, Belar­ia, Crys­tallmess, Hon­ey Dijon, LB aka Labat, ou encore Eris Drew b2b Octo Octa (déjà présentes ensem­ble l’an dernier). Que du lourdaud.

 

À lire aussi :: Cabaret Vert 2022, 5 jours de partage et de folles musiques pour une édition XXL

 

En toute logique, la scène rap ne sera pas en reste puisque des noms du rap anci­enne école (Cypress Hill, Rim’K) côtoieront ceux de la nou­velle : entre autres Damso, Doums, Ker­chak, Jazzy Bazz, Dinos, PLK, Alkpote, Hamza et Zola. On ira bien sûr s’oc­troy­er une bonne dose de rock, gras et fort, libéra­teur avec les Aus­traliens de Wolf­moth­er et Amyl & The Snif­fers, les Bri­tan­niques Sleep Token, les Améri­cains Drop­kick Mur­phys, les Sué­dois Via­gra Boys ou les Mon­tois The Inspec­tor Clu­zo. Et puisque la pop adoucit les moeurs, on aura l’or­eille tou­jours atten­tive pour se laiss­er charmer par Fish­bach, Aloise Sauvage, Juli­ette Armanet et la révéla­tion Pierre de Maere.

 

Bas carbone, hautes ambitions” 

120 artistes seront réu­nis pour cette 17ème édi­tion. Ce qui en fait l’une des pro­gram­ma­tions les plus fournies de l’été en France. Mais le rendez-vous arden­nais ne se résume pas à la musique, loin de là. Entre les con­certs, les fes­ti­va­liers pour­ront voguer entre ciné­ma, spec­ta­cles de rue et bande-dessinée : avec une pre­mière édi­tion des Prix BD Cabaret Vert (adulte et jeunesse) qui récom­penseront les meilleurs albums dont l’histoire traite d’un ou plusieurs sujets liés au développe­ment durable”. Et oui, car la préser­va­tion de l’en­vi­ron­nement est tou­jours l’un des chevaux de bataille de l’événe­ment et de la famille Cabaret Vert. Une ambitieuse stratégie “bas car­bone” est lancée. Cet hiv­er, la team a par­ticipé à DECARB-ON !, pro­gramme européen pour la décar­bon­a­tion des grands fes­ti­vals, autour du trans­port bas car­bone, tou­jours accom­pa­g­né de cir­cuits courts et de tri des déchets. De quoi motiv­er les fes­ti­va­liers à délaiss­er la voiture pour se ren­dre au festival ?

Voilà donc la pro­gram­ma­tion com­plète de Cabaret Vert (ci-dessous), et on vous con­seille de pass­er rapi­de­ment par la bil­let­terie !

cabaret vert

(Vis­ité 327 fois)