Daniel Avery, Kaytranada et Yellow Days complètent l’affiche du Pitchfork Paris !

Comme chaque année depuis sept ans, Pitch­fork pose ses valis­es à la Grande Halle de La Vil­lette (Paris 19e), pour trois jours d’un fes­ti­val qui veut met­tre en avant la musique indé inter­na­tionale. Une pre­mière vagues d’artistes avec le folk-rock élé­gant de Bon Iver et Mac DeMar­co, la pop de Blood Orange et CHVRCHES et l’élec­tro de DJ Koze ou The Voidz… Puis une deux­ième fournée encore très éclec­tique avec Peg­gy Gou, John Maus, G Flip, Eti­enne Daho, Lewis OfMan ou encore Bagarre… Le Pitch­fork Music Fes­ti­val Paris dévoile aujour­d’hui sept nou­veaux noms qui vien­nent com­pléter une pro­gram­ma­tion déjà riche, pour tous les Parisiens déjà nos­tal­giques des fes­ti­vals de l’été.

Déjà, il a fal­lu rem­plac­er Fever Ray, mal­heureuse­ment con­trainte à annuler l’in­té­gral­ité de sa tournée pour raisons médi­cales. Pour rem­plac­er ‑au moins en nombre- la Sué­doise, faisons place à Kay­trana­da : un habitué des ses­sions Boil­er Room prêt à retourn­er La Vil­lette grâce ses bass­es feu­trées, sa cul­ture du con­tretemps et ses influ­ences house, hip-hop et r’n’b très mar­quées. Wel­come Sir Daniel Avery, poids lourd de l’élec­tron­ique mon­di­ale qui vien­dra bous­culer les esprits embrumés avec sa tech­no acide et nerveuse. Pour com­pléter l’af­fiche, le Pitch­fork accueillera les instrus sen­suelles et la voix de croon­er de Yel­low Days, la pop-soul glacée de Tirzah, la syn­th­wave stel­laire de Mud­dy Monk, le rock de Michael Rault et enfin le disco-funk rond et déjan­té de Cola Boyy ‑qui vient de col­la­bor­er avec Myd.

Alors dépêchez-vous : il est encore temps de réserv­er votre week-end de la Tou­s­saint ‑oui, ça veut dire que c’est férié, oui- du 1er au 3 novem­bre, pour retrou­ver le Pitch­fork Musi­cal Fes­ti­val Paris.

(Vis­ité 540 fois)