Dans le Finistère, une rave-party reportée pour respecter la nidification des oiseaux

Les annu­la­tions et reports de rave-party sont mal­heureuse­ment fréquents, mais ici le motif invo­qué est pour le moins orig­i­nal. Alors qu’ils devaient organ­is­er ce week-end la soirée Rave Floor, les col­lec­tifs 716 soundsys­tem, Atsa Pro­duc­tion et La Bass Cour ont annon­cé hier qu’ils repor­taient à sep­tem­bre leur événe­ment. Les raisons ? Une fête de vil­lage organ­isée le même jour, des champs qui une fois moisson­nés en sep­tem­bre pour­raient servir de park­ings, et l’éventuelle per­tur­ba­tion de la nid­i­fi­ca­tion des espèces d’oiseaux.

Le com­mu­niqué pré­cise que selon un rap­port de Bre­tagne vivante et de la DDTM, le site de la rave par­ty se situe sur “une zone zni­eff (zone naturelle, intérêt écologique fau­nis­tique et floris­tique)” et que les nui­sances sonores engen­drées pour­raient ain­si “per­turber la fin de la nid­i­fi­ca­tion de plusieurs espèces d’oiseaux”. Une rai­son de report orig­i­nale donc, mais à saluer de par sa sen­si­bil­ité écologique et son respect du voisi­nage. La date pré­cise de la soirée n’a pour l’in­stant pas été com­mu­niquée. Qui a dit que les teuf­feurs ne respec­taient rien ?

(Vis­ité 770 fois)