Skip to main content
15 novembre 2017

Dans moins d’un mois, Popof retrouve Noisebuilder pour un back-to-back bien énervé !

par Clémence Meunier

Cela faisait un petit bout de temps que le nom de Popof n’était plus associé à la techno lourde et dark, et encore moins au hardcore. Les mélodiques « Serenity » ou « Do You Want Me », un album plutôt house, la création d’un label (Form Music) sur lequel sont signés Julian Jeweil ou bien N’to et Joachim Pastor – qu’il a aidé à découvrir… Alexandre Paounov de son vrai nom n’a pas chômé ces dix dernières années, mais s’est éloigné, du moins musicalement, de ses racines au sein du Heretik Soundsystem – à part pour fêter les vingt ans du collectif. Pourtant, il y a quelques mois, Popof nous confiait vouloir revenir à des sons plus durs et plus techno. Ce sera chose faite le 2 décembre pour un « Heretik Showcase » où se retrouveront Popof et Noisebuilder, qui lui a continuellement arrosé la scène française de son hardcore hyper efficace. Un back-to-back en forme de madeleine de Proust  (ok, pimentée la madeleine), demandé depuis des années par les fans, ceux qui réécoutent en boucle les nombreuses et chouettes collaboration entre les deux DJs et producteurs, comme « Je veux partir maintenant », « Fluff 100% Matière Grasse » ou « PeTrOl Is WhAt We NeEd… » – ah ce sens de la titraille…

Le back-to-back de quatre heures et quelques sera suivi par un live de Noisebuilder, histoire de faire monter les BPMs jusqu’à l’arrivée de KRS d’Heretik qui fera aussi le déplacement pour clôturer la fête tout en douceur (ou pas). Le newcomer KoPa viendra quant à lui démarrer la soirée avec un set plus deep et techno.

Rendez-vous donc le 2 décembre à La Fabrique à Tarbes, et bonne nouvelle pour les porte-feuilles raplapla : la soirée sera à prix plutôt doux, entre 10 et 15 euros ! Plus d’infos sur l’event facebook.

En attendant, cadeau :

Visited 60 times, 1 visit(s) today