Dans un livre photo, Yves De Orestis capture la folie du festival Astropolis

Nous sommes en 1997, le pho­tographe Yves De Orestis décou­vre pour la pre­mière fois un fes­ti­val bre­ton jeune de deux ans nom­mé Astrop­o­lis. “Ce sont des amis qui m’ont par­lé de ce fes­ti­val mais j’é­coutais davan­tage du punk et du hard­core à l’époque”, nous con­fie le pho­tographe. “On a quand même décidé d’y aller et on peut dire que ça a cham­bouler ma vie.” Yves De Orestis tombe alors amoureux du fes­ti­val et de son équipe et ne man­quera plus jamais une de ses édi­tions.

Print­emps 2017, 7h32, Steve Bug. Château de Kéri­o­let, Con­car­neau

Pour les 25 ans du plus vieux fes­ti­val élec­tron­ique de France, Yves De Orestis pub­lie une pre­mière édi­tion de La Nuit. Utopie ! Astrop­o­lis, un recueil de 76 pho­togra­phies pleine d’én­ergie, d’hu­mour et d’une sur­prenante beauté sauvage, lim­itée à 50 exem­plaires par­tis en 48h. Devant ce ful­gu­rant suc­cès, le pho­tographe ressort aujour­d’hui une sec­onde édi­tion de cent exem­plaires sup­plé­men­taires : “Ce sont des pho­tos que j’ai depuis les années 2000 et qui sont très per­son­nelles. Le livre regroupe des pho­tos de plusieurs édi­tions d’As­trop­o­lis mais aus­si d’autre événe­ments dans le Fin­istère. Je les ai pris­es en tant que fes­ti­va­liers ou lorsque je bos­sais chez Vice, pour des reports. J’ai du faire un choix car je voulais mon­tr­er les moments qui m’ont mar­qué, des instants forts de divers­es épo­ques, de divers artistes. J’au­rais pu faire un livre qua­tre fois plus gros avec tout ce que j’avais mais je voulais rester con­cis”, ajoute-il, même s’il avoue avoir mal­heureuse­ment per­du “beau­coup de matos”.

Cette édi­tion est sim­ple­ment ma pro­pre vision de moments intens­es et émou­vants dont il me reste des images d’archives.

Cabaret Sonique, 2012, l’échap­pée belle, Devant le Vauban, Brest

Le livre est disponible sur le shop en ligne de Yves De Orestis au prix de 19€. Ne serait-ce pas le meilleur des cadeaux de Noël ?

Print­emps 2016, au petit matin. Chateâu de Kéri­o­let, Con­car­neau

Astro #23, 2017, Astro­Club. La Suite Brest

Astro#22, 2016, Astro­Club. La Suite, Brest

Print­emps 2017. Château de Kéri­o­let, Con­car­neau

 

(Vis­ité 841 fois)