Dave Booth, DJ historique du Manchester de Joy Division est décédé

Une fig­ure de la scène élec­tron­ique anglaise est par­tie. Le 17 mai dernier, l’annonce du décès du DJ de Man­ches­ter Dave Booth a provo­qué une vive émo­tion du monde de la musique. Une série d’hom­mages ont été ren­dus pour hon­or­er la mémoire du DJ. Peter Hook, bassiste et co-fondateur du groupe Joy Divi­sion a écrit : « Repose en paix Dave Booth. Une per­son­ne si gen­tille. Nous parta­gions un immense amour pour le Pips et la musique qui venait de là. Il était si gen­til et hum­ble. Il va me man­quer ». Le Pips, club de Man­ches­ter, a mar­qué une grande étape dans la car­rière de Joy Divi­sion, puisqu’il s’agit de leur pre­mier con­cert. Le DJ qui les accom­pa­g­nait pour cette pre­mière scène n’était autre que Dave Booth. Réputé pour avoir une gigan­tesque col­lec­tions de vinyles, Dave Booth était égale­ment recon­nu pour ses sets au Space Ibiza, à Hacien­da et bien sûr au Pips.

Le DJ et jour­nal­iste Dave Haslam avait annon­cé sa dis­pari­tion dans la journée du 17 mai. « Des nou­velles boulever­santes. Le DJ Dave Booth est décédé. Une légende depuis des décen­nies à Man­ches­ter — du Pips au Playpen, en pas­sant par Isado­ra et au-delà — et une star au Gar­lands à Liv­er­pool. Sa musique et sa présence nous ont tous fait plaisir. Repose en paix », a‑t-il écrit sur son compte Twit­ter.

(Vis­ité 885 fois)