David Morales arrêté au Japon et suspecté de trafic de MDMA

Petite dose, gross­es con­séquences? Selon le quo­ti­di­en japon­ais Ashasi Shim­bun, le vétéran house David Morales -qui avait récem­ment signé le pod­cast 506 pour Tsu­gi- a été arrêté same­di à l’aéroport de Fukuo­ka, pour sus­pi­cion de traf­ic de drogue. La douane a trou­vé un sachet con­tentant 0,3 grammes de MDMA dans son bagage à main. Un porte‐parole de la police locale pré­cise qu’il a été “arrêté pour pour vio­la­tion pré­sumée de la loi sur le con­trôle des stupé­fi­ants et des psy­chotropes”. Le mythique pro­duc­teur de Brook­lyn a pré­ten­du n’avoir aucune con­nais­sance de cette drogue retrou­vée dans ses affaires, ajoutant qu’elle n’était pas à lui et qu’il était cer­taine­ment vic­time d’un coup mon­té. Selon la loi nip­pone, David Morales encourt une peine max­i­male de sept ans de prison assor­tie d’une amende de trois mil­lions de yens, soit près de 23 000 €. Pour l’instant, son équipe a refusé de com­mu­ni­quer sur le sujet.

Dans la foulée de son dernier EP Hide­away (à écouter ci‐dessous), David Morales arrivait de Hong Kong et devait jouer le soir‐même au club Bijou de Fukuo­ka, puis le lende­main au Sound Muse­um Vision de Tokyo… Sa tournée asi­a­tique sem­ble grande­ment com­pro­mise.

(Vis­ité 2 274 fois)